Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

«Malheur à ceux qui ajoutent maison à maison, et qui joignent champ à champ »Esaïe 5:8

«Malheur à ceux qui ajoutent maison à maison, Et qui joignent champ à champ, Jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’espace, Et qu’ils habitent seuls au milieu du pays!»‭‭ Ésaïe‬ ‭5:8‬ ‭

Voici les malheurs qui surprendront ceux dont le cœur se confie dans les richesses du monde. Le fait de posséder une maison et un champ, tout en cherchant à en acheter d’autres, n’est pas un péché en soi ; mais lorsqu’on n’est jamais satisfait par la quantité des biens que l’on possède, on commet l’iniquité.
La convoitise est de l’idolâtrie ; l’Éternel annonce de terribles malheurs contre ceux qui envient l’homme prospère, qui finit d’ailleurs parfois misérablement. Combien voit-on de tels envieux parmi nous !
Dieu dispose de nombreuses solutions, pour anéantir les villes les plus prospères. Ceux dont le cœur se confie en la puissance de ce monde, seront toujours déçus. Ce texte décrit les malheurs qui surviendront à ceux qui adorent avant tout, les plaisirs et les voluptés de cette terre. Il est tout à fait normal, par exemple, d’écouter de la musique ; mais quand cette dernière éloigne notre cœur de Dieu, ce devient alors un péché.
Les jugements divins s’abattirent sur les enfants d’Israël, mais cela ne les dérangeait pas outre mesure, ils continuaient à jouir de nombreux plaisirs. Néanmoins, ces Jugements divins étaient mais quand on recherche humblement Christ, on n’a nullement besoin de craindre. Quelle que puisse être la position sociale d’un homme durant sa vie, la mort finira par l’anéantir. La finalité des Jugements célestes, est la gloire de l’Éternel, le Dieu Tout Puissant et trois fois Saint. Le châtiment divin est réservé à ceux qui se livrent au péché, ne cherchant qu’à assouvir leurs convoitises. Ils méprisent et dédaignent Dieu, le Saint d’Israël. Ils confondent le bien et le mal, sans discerner distinctement la « frontière » entre les deux. Ils préfèrent se baser sur leurs propres raisonnements, plutôt que sur les Avertissements et les Prescriptions de Dieu. Ils considèrent qu’il est sage et adroit de continuer à profiter des avantages éventuels du péché, en négligeant toute pratique du devoir envers Dieu. En outre, ces personnes inconsidérées se livrent facilement aux égarements de l’ivresse, péché qui attise particulièrement la Colère et la Malédiction de Dieu. Ces hommes en arrivent même à corrompre la justice de ce monde ! En fait, chaque péché commis, en nécessite un autre pour être dissimulé...
Extrait des commentaires de Matthew Henry.

N’hésitez pas à télécharger l’application gratuite Bible.audio sur votre téléphone.

Pour un média chrétien gratuit et sans pubblicité, soutenez le Journal Chrétien dès 1€

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.

Le Journal Chrétien accorde une place importante à la Bible, un instrument efficace mis par Dieu dans les mains des croyants pour leur enseigne les comportements adaptés à la volonté divine. Voilà pourquoi nous proposons des études bibliques et une application de ressources bibliques.

Tous ces services ont un coût. Le Journal Chrétien ne peut pas poursuivre son travail d’information et d'évangélisation sans des dons réguliers. Votre soutien financier nous est donc précieux.

❤️Faire un don pour soutenir le Journal Chrétien 

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts en France à hauteur de 66%.

Soutenez la mission du Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité. Si vous appréciez nos publications, faites un don pour nous permettre de poursuivre notre mission.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter