Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ! éprouve-moi, et connais mes pensées ! Psaumes 139,23

Télécharger l'application du Journal Chrétien

Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ! éprouve-moi, et connais mes pensées ! Psaumes 139,23 Commentaires de la Bible Annotée interlinéaire.

Éternel ! Tu m’as sondé et tu m’as connu

La toute-science de Dieu tel est le sujet que développe ce psaume. Il le fait avec une élévation et une puissance de langage saisissantes. Le psalmiste ne traite pas ce grand sujet d’une manière abstraite, comme une thèse scientifique, mais en s’appliquant constamment à lui-même la grande vérité qu’il expose.

Dès les premiers mots, sa personne est en jeu : Éternel, tu m’as sondé…. C’est lui que Dieu voit constamment (versets 1 à 6) ; rien ne peut le soustraire à la présence lumineuse de l’Éternel (versets 7 à 12). Dès avant sa naissance, Dieu l’a connu et préconnu (versets 13 à 18).

Aussi la conclusion du psaume est-elle celle-là même que l’apôtre Jean tirera plus tard du fait que Dieu est lumière (1 Jean 1.5-6). Malheur à qui marche dans les ténèbres ! Le psalmiste a horreur d’un tel homme, et pour lui-même, il demande à Dieu de l’éprouver jusqu’au fond, afin qu’il ne lui arrive pas de marcher, sans le savoir, dans une voie perverse (versets 19 à 24).

L’ordonnance du psaume est très régulière ; ses quatre strophes comprennent chacune six versets.

Il n’est pas étonnant qu’un psaume d’un contenu aussi riche et d’une poésie aussi grande ait été attribué à David. Plusieurs expressions venant du chaldéen et qui n’entrèrent dans l’hébreu que pendant la captivité, semblent justifier la note d’un manuscrit qui ajoute au nom de David celui de Zacharie. Sous sa forme actuelle, ce psaume doit être postérieur à l’exil.

Verset 23 :

Sonde-moi… L’indignation que vient d’exprimer le psalmiste n’est pas, comme pour le pharisien (Luc 18.11-12), un manteau qu’il cherche à jeter sur son propre péché. Au contraire, dans la crainte qu’il éprouve d’être sans le savoir sur une voie mauvaise, il demande à Dieu avec insistance de le pénétrer de part en part de son regard, pour le délivrer du mal qui pourrait se trouver en lui et le conduire sur la voie du bien, qui est celle de l’éternité.

Extrait des commentaires de la Bible Annotée interlinéaire – Les commentaire de la Bible Annotée chapitre par chapitre.

N’hésitez pas à télécharger l’application gratuite Bible.audio dans votre téléphone

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter