Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Un cri du cœur … qui ne doit jamais cesser

« Heureux‭ ceux qui sont intègres‭ dans leur voie‭, Qui marchent‭‭ selon la loi‭ de l’Éternel‭ !‭ Heureux‭ ceux qui gardent‭‭ ses préceptes‭, Qui le cherchent‭‭ de tout leur cœur‭,‭ Qui ne commettent‭‭ point d’iniquité‭, Et qui marchent‭‭ dans ses voies‭ !‭ Tu as prescrit‭‭ tes ordonnances‭, Pour qu’on les observe‭‭ avec soin‭.‭ Puissent‭ mes actions‭ être bien réglées‭‭, Afin que je garde‭‭ tes statuts‭ !‭ Alors je ne rougirai‭‭ point, A la vue‭‭ de tous tes commandements‭.‭ Je te louerai‭‭ dans la droiture‭ de mon cœur‭, En apprenant‭‭ les lois‭ de ta justice‭.‭ Je veux garder‭‭ tes statuts‭ : Ne m’abandonne‭‭ pas entièrement‭ !‭ » Psaumes 119 v 1-8

David fut désigné par l’Éternel comme étant « un homme‭ selon son cœur« . (1 Sam 13 v 14)

Ce qui le définissait, c’était son intelligence au sens pur du terme. Une intelligence éclairée pour comprendre la révélation de Dieu. Une intelligence du cœur.

David savait que le bonheur de l’Homme était lié à une marche intègre selon la loi de Dieu.

Il savait que ceux qui gardent les préceptes divins et cherchent Dieu de tout leur cœur sont heureux.

David avait pris une décision : « Je veux garder‭‭ tes statuts‭ »

Mais il avait compris que cette décision devait s’accompagner du secours de son Dieu sans lequel il lui était impossible de Lui plaire : « Ne m’abandonne‭‭ pas entièrement‭ !‭ »

Le cri du cœur de David était clair.

Il connaissait la voie du bonheur, et il connaissait sa condition de pécheur et savait que sans le secours de l’Éternel, il ne pouvait y parvenir.

La force de David résidait dans la reconnaissance de sa faiblesse car il connaissait sa propension à s’écarter du chemin. : « Je te cherche‭‭ de tout mon cœur‭ : Ne me laisse pas égarer‭‭ loin de tes commandements‭ !‭ » Psaumes 119 v 10

Il avait une intelligence éclairée de sa condition et savait que son salut était de placer sa sécurité dans la parole de son Dieu : « Je serre‭‭ ta parole‭ dans mon cœur‭, Afin de ne pas pécher‭‭ contre toi. »

Aujourd’hui, comme David, ceux qui ont salué la réalité de Christ de loin sans pouvoir entrer dans l’accomplissement de la promesse, ont laissé place à un peuple nombreux « comme les étoiles‭ du ciel‭ et comme le sable‭ qui est sur le bord‭ de la mer‭ » (Gn 22 v 17)

Et l’accomplissement de la promesse faite à Abraham n’a en rien changé ce que Dieu considère comme étant « selon son cœur »… bien au contraire.

Le cri du cœur brisé et contrit de David raisonne de même dans le cœur des vrais serviteurs et servantes de Dieu de nos jours. Nous sommes tous appelés à servir celui qui nous a rachetés au prix de sa vie. Et en nous ne peut s’élever un autre cri que celui qui s’élevait du cœur de David :

« O Dieu‭ ! crée‭‭ en moi un cœur‭ pur‭, Renouvelle‭‭ en moi‭ un esprit‭ bien disposé‭‭.‭ » Psaumes 51 v 9-10

Cette obsession de garder un cœur pur de peur de s’éloigner du chemin étroit et resserré habitait également l’apôtre Paul. C’est pourquoi il exhortait l’église aux fondamentaux suivants :

  • Priez‭‭ sans cesse‭.‭ (1 Th 5 v 17)
  • Rendez grâces‭‭ en‭ toutes choses‭(1 Th 5 v 18)
  • N’éteignez‭‭ pas‭ l’Esprit‭.‭(1 Th 5 v 19)

Si nous sommes attentifs, nous réaliserons que tout ceci ne forme qu’un tout :

Notre marche en Christ est liée à Sa lumière. Sa lumière vient nous alimenter lorsque nous demeurons en Lui. Nous demeurons en Lui lorsque nous sommes en communion avec Lui, et nous le sommes lorsque dans la prière, nous l’invoquons de tout notre cœur.

Nous ne pouvons l’invoquer de tout notre cœur qu’uniquement si nous sommes entièrement à Lui, sans partage, sans mélange. Pour cela, il nous faut avoir un cœur reconnaissant, comptant les bienfaits de Dieu. Notre cœur ne peut porter de même aucunes rancunes envers notre prochain. Il subirait alors un endurcissement le rendant impropre à la réception de la vie de Christ. C’est dans une attitude de pureté de cœur que la colombe de l’Esprit vient se nicher en nous pour demeurer. Le moindre mélange, la moindre compromission, la fait fuir, et quand elle part, l’Esprit est éteint … Il ne faut pas éteindre l’Esprit.

Une volonté de nous enraciner dans la Parole de Dieu, de ne pas nous en écarter, de persévérer malgré nos faiblesses et nos difficultés, tel est le cap qui dirige ceux et celles qui veulent suivre Christ.

Aussi, nous savons que tout comme David, nous sommes faibles et nous nous détournons si facilement du chemin de la vie.

Lorsque l’œuvre de Dieu se manifeste dans nos vies, faisons comme David et reconnaissons que son intervention contribue à nous attacher à Sa parole :

« Avant d’avoir été humilié‭‭, je m’égarais‭‭ ; Maintenant j’observe‭‭ ta parole‭.‭ » Psaumes 119 v 67

Nous réalisons alors que l’humiliation fait partie d’un processus divin qui contrarie notre nature terrestre qui nous égare et permet de nous ouvrir au projet éternel.

Lorsque l’œuvre de Dieu se manifeste dans nos vies, faisons également comme Paul et reconnaissons que son intervention contribue à former Christ en nous :

« Nous savons‭‭, du reste, que toutes choses‭ concourent‭‭ au‭ bien‭ de ceux qui‭ aiment‭‭ Dieu‭, de ceux qui sont‭‭ appelés‭ selon‭ son dessein‭. Car‭ ceux‭ qu’il a connus d’avance‭‭, il les a aussi‭ prédestinés‭‭ à être semblables‭ à l’image‭ de son‭ Fils‭.‭ » Rom 8 v 28-29

Nous réalisons alors que les circonstances de nos vies, bonnes comme mauvaises, qu’elles nous plaisent ou pas, travaillent ensemble à notre bien dans le but de former Christ en nous.

Quoi que nous vivions, quoi que nous traversions actuellement dans nos vies, ne nous détournons pas de Celui qui peut nous inonder de Sa paix, de Sa présence. Reconsacrons-nous à Lui, avec un cœur brisé et contrit. Prenons ce chemin d’humilité, reconnaissant que sans Lui, nous ne pouvons rien et que de nos cœurs, sans cesse, s’élève ce cri :

« Seigneur ! revêt-moi de toi ! Purifie-moi, remplie-moi de toi ! Que tout en moi soit à toi ! Inonde mes pensées de ta pensée ! Sonde mon cœur et révèle-moi ta volonté ! Que rien en moi ne soit un obstacle à l’œuvre de ton Esprit ! Incline mon cœur dans le sens de ta volonté ! Permet-moi de boire la coupe que tu m’as réservée, afin que de tout mon cœur je puisse prier : Père, que ta volonté soit faite ! Donne-moi en toutes circonstances de regarder à toi ! Seigneur je t’en supplie, que mon cœur soit prompt à s’humilier et non à s’élever ! »

Pour un média chrétien gratuit et sans pubblicité, soutenez le Journal Chrétien dès 1€

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.

Le Journal Chrétien accorde une place importante à la Bible, un instrument efficace mis par Dieu dans les mains des croyants pour leur enseigne les comportements adaptés à la volonté divine. Voilà pourquoi nous proposons des études bibliques et une application de ressources bibliques.

Tous ces services ont un coût. Le Journal Chrétien ne peut pas poursuivre son travail d’information et d'évangélisation sans des dons réguliers. Votre soutien financier nous est donc précieux.

❤️Faire un don pour soutenir le Journal Chrétien 

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts en France à hauteur de 66%.

Soutenez la mission du Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité. Si vous appréciez nos publications, faites un don pour nous permettre de poursuivre notre mission.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter