Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Dons

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. 1 Jean 1:9

La confession du péché est un trait distinctif des chrétiens authentiques, et Dieu purifie constamment ceux qui confessent leurs péchés (voir 1 Jean 1:7).

La confession régulière du péché est le signe d’un salut authentique. Alors que les faux docteurs refusaient de reconnaître leur péché, le chrétien authentique le confesse et l’abandonne (voir Psaumes 32:3-5 ; Proverbes 28:13). « Confesser » le péché, c’est en parler comme Dieu en parle, admettre la justesse de la perspective divine sur ce sujet.

Crédit photo: Missionnaire VINCE

Dieu est fidèle et juste

Dieu est fidèle à ses promesses (Jérémie 31:34 ; Michée 7:18-20 ; Hébreux 10:22-23) et juste, parce que Jésus a expié nos péchés et que Dieu ne nous les fera pas expier une seconde fois.

Dieu est « fidèle » (à ses promesses de pardon dans la nouvelle alliance (Jérémie 31:31-34 ; Hébreux 8:8-13) et « juste » parce que le Christ a satisfait la justice de Dieu en mourant pour les péchés.

La fidélité et la justice de Dieu vont ensemble ; selon l’Ancien Testament, Dieu est juste en demeurant fidèle à lui-même, c’est-à-dire à son dessein de miséricorde (Exode 34:6 ; Deutéronome 32:4 ; Esaïe 1:15-18).

Le premier mot peut signifier qu’il est fidèle à sa nature et à son caractère (voir 2 Timothée 2:13). Mais la fidélité de Dieu dans l’Ecriture est constamment associée à ses promesses d’alliance (par exemple Psaumes 89 ; Hébreux 10:23).

Il est fidèle à sa parole et à son alliance. Puisque la nouvelle alliance comporte cet engagement : « Je pardonnerai leur iniquité, et je ne me souviendrai plus de leur péché » (Jérémie 31:34), il n’est pas difficile de voir pourquoi Dieu est considéré comme « fidèle » en pardonnant les péchés.

La fidélité de Dieu consiste à accomplir ses promesses.

Michée avait dit de lui (Michée 7:18-20):

18 Quel Dieu est semblable à toi, Qui pardonnes l’iniquité, qui oublies les péchés Du reste de ton héritage ? Il ne garde pas sa colère à toujours, Car il prend plaisir à la miséricorde.
19 Il aura encore compassion de nous, Il mettra sous ses pieds nos iniquités ; Tu jetteras au fond de la mer tous leurs péchés.
20 Tu témoigneras de la fidélité à Jacob, De la bonté à Abraham, Comme tu l’as juré à nos pères aux jours d’autrefois.

Mais comment Dieu peut-il aussi être présenté comme juste pour nous pardonner nos péchés ? C’est parce qu’il est fidèle à ses promesses que Dieu est juste pour pardonner ; il reste que l’utilisation de cet adjectif est étrange pour l’homme naturel chez qui la justice est associée à la punition, non au pardon. Si Dieu punit le pécheur pour son péché et « ne tient pas le coupable pour innocent » (Exode 34.7), comment peut-il pardonner les péchés ? C’est le dilemme divin.

La justice consiste dans la correction intrinsèque de l’acte : si les conditions sont réalisées, Dieu serait injuste s’il ne pardonnait pas. Par conséquent, son pardon n’est pas un acte de miséricorde qui serait en opposition avec sa justice.

Le juge de toute la terre ne peut pas remettre le péché à la légère. La croix est, en fait, le seul fondement moral sur lequel il peut pardonner le péché, car là, le sang de Jésus son Fils a été répandu pour être la victime expiatoire pour nos péchés (1 Jean 2:2). Dans Romains 3:25, la justice de Dieu est liée à la propitiation réalisée par le Christ. Ainsi, nous pouvons dire qu’en pardonnant nos péchés et en nous purifiant, Dieu montre qu’il est fidèle à son alliance, fidèle à cause de la parole qui l’a fondée, et juste à cause de l’acte qui l’a ratifiée. Plus simplement, il est fidèle pour pardonner parce qu’il a promis de le faire, et juste parce que Son fils est mort pour nos péchés.

 

Pour un média chrétien gratuit et sans pubblicité, soutenez le Journal Chrétien dès 1€

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.

Le Journal Chrétien accorde une place importante à la Bible, un instrument efficace mis par Dieu dans les mains des croyants pour leur enseigne les comportements adaptés à la volonté divine. Voilà pourquoi nous proposons des études bibliques et une application de ressources bibliques.

Tous ces services ont un coût. Le Journal Chrétien ne peut pas poursuivre son travail d’information et d'évangélisation sans des dons réguliers. Votre soutien financier nous est donc précieux.

❤️Faire un don pour soutenir le Journal Chrétien 

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts en France à hauteur de 66%.

Soutenez la mission du Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité. Si vous appréciez nos publications, faites un don pour nous permettre de poursuivre notre mission.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter