Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Dons

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Jésus lui dit : Si tu peux !… Tout est possible à celui qui croit. Marc 9:23

Si tu peux : Jésus réoriente la question : ce n’est pas sa puissance qui est en cause, mais la foi de la personne.

Jésus est prié de guérir un garçon qui était frappé d’une incapacité de parler d’origine diabolique.

Des disciples n’ont pas pu délivrer l’enfant de cet esprit mauvais. L’échec des disciples est surprenant, quand on sait de quels pouvoirs ils avaient été investis par Jésus (Marc 3:15 ; Marc 6:13).

« Race incrédule, leur dit Jésus, jusques à quand serai-je avec vous ? jusques à quand vous supporterai-je ? Amenez-le-moi. On le lui amena. » (Marc 9:19)

Le mot « race » indique que Jésus était exaspéré non seulement contre le père, ou les neuf disciples, mais aussi contre les scribes incrédules, qui devaient faire leurs choux gras de l’échec des disciples (voir Marc 9:14), et contre l’Israël incrédule en général.

Jésus leur reproche leur manque de foi et leur rappelle la nécessité de la prière (et donc l’origine de l’autorité qui permet de chasser les démons ; Marc 9:14-29).

« Jésus demanda au père : Combien y a-t-il de temps que cela lui arrive ? Depuis son enfance, répondit-il. Et souvent l’esprit l’a jeté dans le feu et dans l’eau pour le faire périr. Mais, si tu peux quelque chose, viens à notre secours, aie compassion de nous. » (Marc 9:21-22)

Ce démon était particulièrement violent et dangereux. Les feux à ciel ouvert et les réserves d’eau sans garde-fous étaient monnaie courante dans la région au Ier siècle, ce qui offrait maintes occasions au démon de tenter de tuer cet enfant. La déclaration est faite par le père, ce qui ajoute au pathétique de la situation. Le garçon devait avoir été défiguré par les cicatrices de ses brûlures, et même frappé d’ostracisme à cause d’elles. Son état représentait un fardeau pour toute sa famille, qui devait le surveiller constamment pour le garder du danger.

« Jésus lui dit : Si tu peux !… Tout est possible à celui qui croit. » (Marc 9:23)

Le problème ne venait pas d’un manque de puissance de Jésus, mais du manque de foi de la part du père. Même s’il guérissait souvent sans tenir compte de la foi des gens concernés, Jésus choisit ici de mettre l’accent sur la puissance de la foi (voir Matthieu 17:20 ; Luc 17:6). Jésus guérissait des multitudes de malades, et pourtant beaucoup, sinon la plupart, ne croyaient pas en lui. (voir Luc 17:15-19).

« Aussitôt le père de l’enfant s’écria : Je crois ! viens au secours de mon incrédulité ! » ((Marc 9:24)

En reconnaissant l’imperfection de sa foi, à laquelle se mêlaient tant de doutes, le père, désespéré, supplia Jésus de l’aider à faire preuve de cette plus grande portion de foi qu’il exigeait de lui.

« Jésus, voyant accourir la foule, menaça l’esprit impur, et lui dit : Esprit muet et sourd, je te l’ordonne, sors de cet enfant, et n’y rentre plus. » (Marc 9:25)

En voyant grandir la foule, Jésus agit sans plus tarder, peut-être pour épargner au garçon et à son père un embarras supplémentaire. Il faut dire aussi que le Seigneur n’accomplissait pas ses miracles pour satisfaire les amateurs de sensations fortes (voir Marc 8:11 ; Luc 23:8-9).

Le Nouveau Testament atteste l’autorité absolue de Jésus sur les démons (par exemple Marc 1.32-34 ; 5.1-13 ; Luc 4.33-35). Ses guérisons démontraient son autorité sur le monde naturel et apportaient la preuve de sa divinité. Celle-ci était confirmée par son autorité sur les démons, qui démontrait son autorité sur le monde surnaturel.

Pour un média chrétien gratuit et sans pubblicité, soutenez le Journal Chrétien dès 1€

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.

Le Journal Chrétien accorde une place importante à la Bible, un instrument efficace mis par Dieu dans les mains des croyants pour leur enseigne les comportements adaptés à la volonté divine. Voilà pourquoi nous proposons des études bibliques et une application de ressources bibliques.

Tous ces services ont un coût. Le Journal Chrétien ne peut pas poursuivre son travail d’information et d'évangélisation sans des dons réguliers. Votre soutien financier nous est donc précieux.

❤️Faire un don pour soutenir le Journal Chrétien 

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts en France à hauteur de 66%.

Soutenez la mission du Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité. Si vous appréciez nos publications, faites un don pour nous permettre de poursuivre notre mission.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter