Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Je ne suis pas venu appeler à la repentance des justes, mais des pécheurs. Luc 5:32

L’appel à la repentance adressé à l’être humain est une invitation à retourner à la dépendance de la créature à l’égard de Dieu.

Le Seigneur Jésus-Christ dit qu’il n’est pas venu appeler à la repentance des justes, mais des pécheurs. C’est à l’homme repentant, celui qui reconnaît qu’il est pécheur et se détourne de son péché, que s’adresse l’appel de Jésus. Celui qui est pécheur mais se croit juste refuse de reconnaître qu’il a besoin de se repentir de son péché.

La « guérison » dont il parle dans Luc 5:31 est donc le pardon qui est accordé à ceux qui se repentent.

Dans le Nouveau Testament, les mots traduits par « se repentir » sont metanoeô et metamelomai. En grec, ils signifient généralement « changer d’avis » et par conséquent « regretter, avoir des remords ». Cette note de remords est présente dans la parabole du collecteur d’impôts (Luc 18:13), probablement aussi en Matthieu 21:29, 32; 27.3 et Luc 17:4 (« Je vais changer radicalement », Nouvelle Bible Segond), et très explicitement en 1 Corinthiens 7:8-10.

Mais l’usage néotestamentaire est très influencé par le terme hébreu šûb; c’est-à-dire que la repentance ne se limite pas à un sentiment de regret ou à un changement d’avis mais qu’elle est un demi-tour, une modification complète de la motivation fondamentale et de l’orientation d’une vie. C’est pourquoi metanoeô peut souvent être traduit par « se convertir », c’est-à-dire « faire demi-tour » (Conversion).

C’est aussi pour cela que Jean-Baptiste exige un baptême exprimant cette repentance, non seulement des pécheurs notoires mais aussi des « justes » – baptême conçu comme un acte décisif par lequel on se détourne de son ancien mode de vie pour se livrer à la miséricorde divine manifestée en Christ (Matthieu 3:2, 11; Marc 1:4; Luc 3:3, 8; Actes 13:24; 19:4).

L’appel de Jésus à la repentance n’est que brièvement mentionné par Marc (1:15; voir Marc 6:12) et Matthieu (4:17; 11:20; 12:41), mais il est souligné par Luc (5:32; 10:13; 11:32; 13:3, 5; 15:7, 10 ; 16:30 ; 17:3). Mais d’autres paroles et incidents des trois évangiles expriment très clairement la repentance exigée par l’ensemble du ministère de Jésus.

Sa nature radicale de demi-tour complet et de retour est décrite dans la parabole du « fils prodigue » (Luc 15:11-24). Son caractère inconditionnel ressort de la parabole du pharisien et du collecteur d’impôts où le repentant reconnaît qu’il n’a rien à faire valoir devant Dieu et s’en remet, sans chercher d’excuses ni tenter de se justifier, à la miséricorde de Dieu (Luc 18:13).

Les rencontres de Jésus avec le jeune homme riche et avec Zachée mettent en valeur la nécessité de se détourner des valeurs et du mode de vie passés (Marc 10:17-22; Luc 19:8).

Enfin, Matthieu 18:3 fait bien comprendre que celui qui se convertit doit devenir comme un enfant, c’est-à-dire reconnaître devant Dieu son immaturité, son incapacité à vivre indépendamment de Dieu et accepter sa dépendance totale à l’égard de Dieu.

Agir avec nous

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous avons choisi de mettre les intérêts des lecteurs et leurs préoccupations au cœur de notre stratégie rédactionnelle.

De ce fait, notre ligne éditoriale est ouverte, nous parlons de tous les sujets, sans parti pris. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.


❤️Faites un don de 1 € pour le Journal Chrétien

Abonnez-vous à nos publications sur Instagram

Le Journal Chrétien publie quotidiennement des versets bibliques en images et des vidéos chrétiennes sur Instagram. Abonnez-vous à notre page ici.

Téléchargez nos applications chrétiennes

Grâce à vos dons, nous avons développé les applications du Journal Chrétien et de la plateforme d’étude biblique Bible.audio dont les frais d’hébergement et de fonctionnement  dépendent de votre générosité.

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.

Le Journal Chrétien est un média chrétien : 

– indépendant. Nous ne recevons aucune aide de l’Etat, nous n’appartenons pas un grand groupe ni à une église. De ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons est exempt d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.

– gratuit. le Journal Chrétien produit chaque jour des articles, enquêtes et reportages sur les enjeux religieux, économiques, politiques, environnementaux et sociaux qui intéressent un large public. Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde. Nous considérons que s’informer est un droit essentiel, nécessaire à la compréhension du monde et de ses enjeux. Ce droit ne doit pas être conditionné par les ressources financières de chacun.

– sans publicité Nous estimons que la publicité a tendance à distraire le lecteur et à favoriser la surconsommation. Le journal n’affiche donc strictement aucune publicité. Cela garantit l’absence de lien financier avec des entreprises, et renforce d’autant plus l’indépendance de la rédaction.

– diffusant des dépêches d’agences de presse. Le Journal Chrétien est le premier média protestant francophone à proposer des dépêches d’agences de presse telles que Reuters et Xinhua.

au service des églises. Le Journal Chrétien diffuse des informations fiables sur les églises et les chrétiens engagés dans un ministère quelconque (pasteurs, artistes chrétiens, etc.)

– offrant des ressources bibliques sur www.bible.audio. Bible.audio propose une vingtaine de traductions de la Bible, des dictionnaires, encyclopédies, lexiques et commentaires bibliques.

Soutenez bible.audio

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter