Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ. Philippiens 2:5

Télécharger l'application du Journal Chrétien

Le Seigneur Jésus-Christ est l’exemple par excellence de l’humilité altruiste (voir Matthieu 11.29 ; Jean 13.12-17). La meilleure façon dont Paul peut inculquer l’humilité aux chrétiens de Philippes est de leur donner comme modèle le comportement du Christ. Ils pourront ainsi, afin de laisser l’exemple de sa condescendance et de son don de soi, modeler sur lui toutes leurs attitudes.

Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ.

Paul nous exhorte à suivre la façon de penser et d’agir du Seigneur Jésus-Christ en personne, c’est-à-dire que la vie que nous avons en lui doit modeler notre comportement entre nous, dans la communion fraternelle.

Christ est notre modèle suprême

Paul estime que la mentalité et les habitudes de pensée d’un chrétien doivent être les mêmes que celles de Christ-Jésus. Un chrétien n’a pas la liberté d’adopter un comportement qui diffère de celui de Christ ou le contredit.

Quel était le caractère de Christ ?

Christ avait en fait la « condition de Dieu » (Segond révisée) ou « existait en forme de Dieu » (Segond) (Philippiens 2.6). Les traducteurs Le terme grec utilisé ici se réfère à une forme essentielle de quelque chose qui ne change jamais, une forme qui correspond à une réalité sous-jacente.

En termes d’essence, de dignité, d’honneur, de gloire et de puissance, Christ possède la nature même de Dieu. Il était véritablement Dieu dans son état avant l’incarnation (voir également Jean 17.5 ; Hébreux 1.3).

Comment imiter vChrist?

Bien évidemment, nous ne pouvons imiter Christ dans sa gloire divine, mais nous pouvons copier son comportement remarquable. Alors qu’Adam et Ève voulaient saisir une occasion d’être comme Dieu, Christ n’a pas insisté pour rester l’égal de Dieu. Il était prêt à tout abandonner et à devenir un serviteur. Celui qui avait la condition de Dieu est allé à l’opposé et a pris la condition d’esclave (Philippiens 2.7). Il nous est difficile d’imaginer un propriétaire d’esclaves devenir volontairement esclave, mais ceci est encore bien loin de l’humiliation que Christ a acceptée.

Comprendre l’incomparable changement de statut de Christ (Philippiens 2.7-8)

L’abaissement du Christ n’a pas été un acte isolé, il s’est étendu à toute sa vie, de sa naissance dans la crèche au paroxysme de sa mort sur la croix. Nous sommes peut-être prêts à renoncer à certains de nos privilèges. Nous sommes peut-être prêts à aller de la place la plus élevée à une place intermédiaire. Mais Christ est allé bien plus loin que cela.

Non seulement lui qui était sans limite a-t-il accepté les limites de l’être humain, mais il a même été disposé à accepter la mort, et le pire genre de mort, celle de La Croix. Pour les juifs, la crucifixion impliquait l’excommunication de la victime et son retrait du peuple de l’alliance de Dieu car « celui qui est pendu est un objet de malédiction auprès de Dieu » (Deutéronome 21.23). Une mort aussi méprisable était totalement inconcevable pour quelqu’un qui était Dieu ! Et pourtant, Paul a reconnu que la mort de Christ par ce moyen était la clef de notre réconciliation avec Dieu.

Les êtres humains ne peuvent pas choisir de subir ou non la mort, car ils ne peuvent y échapper. Mais Christ était différent. Il est devenu obéissant jusqu’à la mort (Philippiens 2.8). Cette phrase suffit à elle seule à faire allusion à son origine divine. En tant que Fils de Dieu sans péché, il n’avait nul besoin de mourir. Mais il a choisi d’accepter la mort, dans notre intérêt, afin de nous libérer de la puissance du péché et de la mort.

En acceptant l’humiliation, Christ n’a rien retenu : Il s’est dépouillé lui-même (Segond révisée) ou Il a de lui-même renoncé à tout ce qu’il avait (Bible en français courant) (2.7). Cela ne signifie pas qu’il s’est dépouillé de ses attributs divins tels que l’omniscience, l’omnipotence et l’omniprésence, car il pouvait continuer de dire : « Moi et le Père, nous sommes un. » (Jean 10.30). Le renoncement concernait son statut plutôt que son essence. Cela veut dire qu’il a complètement abandonné les droits et privilèges qui lui appartenaient.

Christ est souverainement élevé

L’auteur des Proverbes a dit que « l’humilité précède la gloire » (Proverbes 18.12) et cela s’est révélé exact à l’échelle cosmique. La récompense est directement proportionnelle à l’humilité.

En ne devenant rien, Christ a tout gagné. Sa récompense a été une élévation aussi haute que son humiliation avait été profonde : C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé (Philippiens 2.9). Il n’existe pas de place d’honneur plus élevée que celle reçue par Christ après sa résurrection. Son nom, Jésus-Christ, est honoré au-dessus de tout nom dans l’ensemble de l’univers car il est le seul sauveur et le seul espoir du monde (Actes 4.12).

L’autorité de notre Seigneur Jésus-Christ, s’étendant sur tout l’univers, apparaît dans le fait qu’il faut qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse (Philippiens 2.10a). Ceux qui fléchissent le genou devant Jésus confesseront aussi que Jésus-Christ est Seigneur (Philippiens 2.11a).

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter