Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Si quelqu’un vient à moi, et s’il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple. Luc 14:26

Télécharger l'application du Journal Chrétien

Si quelqu’un vient à moi, et ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses sœurs, et même aussi sa propre vie, il ne peut pas être mon disciple. Luc 14. 26
Ainsi dit l’Éternel, le Dieu d’Israël : Que chacun mette son épée sur sa cuisse ; passez et revenez d’une porte à l’autre dans le camp, et que chacun de vous tue son frère, et chacun son compagnon, et chacun son intime ami. Exode 32. 27

Consécration

Le premier verset parle de consécration personnelle. Il ne s’agit pas de haïr dans le sens de témoigner de la haine ; il s’agit d’une question de hiérarchie (comme le montre Matthieu 10. 37). Ce verset nous sonde : venir à Christ, c’est admettre une certaine forme de solitude, c’est prendre seul nos responsabilités, c’est accepter d’obéir à Dieu parfois contre l’opinion de ceux qui nous sont chers.
Le deuxième verset parle de consécration collective : toute une famille prend le parti de Dieu, car l’un n’exclut pas l’autre. La fidélité d’un seul peut être source de bénédiction pour beaucoup. De nombreux exemples bibliques illustrent ce principe : Rahab, par sa foi, a sauvé tous ceux qui étaient dans sa maison (Josué 2 et 6) ; Itthaï, par son attachement à David et sa volonté de le suivre même dans son rejet, a entraîné toute sa famille à la suite du vrai roi (2 Samuel 15)…
Dans ce passage d’Exode 32 concernant l’épisode du veau d’or, le zèle pour Dieu s’est manifesté en jugement contre l’idolâtrie par un acte violent. Même s’il ne s’agit pas pour nous de prendre l’épée contre les ennemis de Dieu, cela nous rappelle à quel point Dieu a en horreur les idoles de nos cœurs. Dans notre vie chrétienne, personne ne doit prévaloir sur la crainte de Dieu et l’obéissance à sa Parole ; ni père, ni mère, ni frère, ni sœur ne doit nous détourner de notre vie de foi et de notre consécration au Seigneur. Nous ne sommes pas appelés à délaisser ceux auxquels Dieu nous a liés par le sang, envers lesquels nous avons d’ailleurs une responsabilité biblique (voir 1 Timothée 5. 8), mais nous devons être fermes quant à nos priorités.
Que Dieu nous encourage dans nos choix en nous faisant réaliser combien son approbation vaut tous les sacrifices. Il nous console aussi par les liens de la famille de la foi.

Source: Calendrier Le Seigneur est proche – Bibles et Publications Chrétiennes – Achetez Le Seigneur est proche en cliquant ici.

Je fais un don
Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter