Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l’Esprit. 1 Pierre 3:18

Christ a souffert une fois pour les péchés, le juste pour les injustes, afin de nous amener à Dieu. 1 Pierre 3. 18

Amenés à Dieu

Dieu nous aime, il voulait nous sauver. Cette pensée traverse la Bible dès les premières pages, dès le jardin d’Éden. Adam et Ève, le couple coupable, a péché. Ils ont pris conscience de leur désobéissance ; ils cherchent maintenant à se cacher loin de la présence de l’Éternel, derrière les arbres du jardin. Mais aucun arbre ne peut les dissimuler au regard de Dieu ! Ils entendent sa voix qui les appelle : Adam, “où es-tu ?” (Genèse 3. 9).
Comme ses premiers parents, l’homme est désormais un pécheur, et il se cache loin de Dieu. Mais Dieu le cherche, car il l’aime, et il l’appelle : “Où es-tu ?” L’homme est par nature loin de lui et un sacrifice est alors nécessaire pour le rendre propre à sa présence : c’est Christ qui se présente. Mais Dieu n’avait pas besoin du sacrifice de Christ pour aimer l’homme. C’est tout le contraire : Dieu nous aimait et c’est lui qui fournit le sacrifice nécessaire pour être réconcilié avec lui. Ce sacrifice, qui tourne nos cœurs pécheurs vers Dieu, est évoqué dès ces premiers chapitres de la Genèse, quand il promet à Ève que sa “descendance” brisera la tête du serpent et que le serpent lui brisera alors le talon (Genèse 3. 15).
Dieu s’occupe ainsi d’Adam et Ève alors qu’ils ont péché, et il leur procure un moyen de délivrance. C’est cette révélation de l’amour de Dieu qui a acquis leur confiance et les a tirés du lieu où ils se cachaient pour les amener dans la présence de Dieu. Depuis ce jour lointain, quand nous nous reconnaissons pécheurs devant Dieu, et que nous nous confions dans son amour parfait, nous sommes amenés par la foi dans sa présence, comme Adam et Ève sortant de leur cachette pour répondre à la voix d’amour qui les appelait.
Dieu est juste et le péché devait être puni. Mais l’amour a surmonté tous les obstacles. “Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle” (Jean 3. 16). Jésus, la descendance de la femme (Galates 4. 4), est venu pour faire la volonté de Dieu (Hébreux 10. 7) et il a aboli le péché par son sacrifice (9. 26). L’amour, l’éternel amour divin, ne pouvait pas faire plus.
“Christ a souffert pour les péchés” : pourquoi ce grand, ce mystérieux sacrifice ? L’apôtre Pierre répond : “Afin de nous amener à Dieu” – non pas seulement dans le ciel, mais “à Dieu” lui-même, dans une relation heureuse et vraie à laquelle Dieu nous appelle.
d’après A. Miller

Source: Calendrier Le Seigneur est proche – Bibles et Publications Chrétiennes – Achetez Le Seigneur est proche en cliquant ici.

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter