Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Dieu fixe de nouveau un jour-aujourd’hui-en disant dans David si longtemps après, comme il est dit plus haut : Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, N’endurcissez pas vos cœurs. Hébreux 4:7

Comme Paul discourait sur la justice, la maîtrise de soi et le jugement à venir, Félix tout effrayé répondit : Pour le présent, retire-toi ; quand je trouverai un moment convenable, je te ferai appeler. Actes 24. 25
Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs. Hébreux 4. 7

Dieu seul est grand, mes frères

Poussé par la curiosité, le roi Louis XIV voulut entendre le célèbre prédicateur et évêque Massillon, dont les discours attiraient un nombre toujours croissant d’auditeurs. La prédication sérieuse de Massillon fit une forte impression sur le roi. Il le fit venir à Versailles et lui dit : “J’ai déjà entendu un grand nombre d’orateurs et généralement j’ai été content d’eux, mais comment se fait-il qu’après vous avoir entendu, je sois si mécontent de moi-même ?”
Ainsi ce roi bigot, et en même temps si coupable, avait été atteint dans sa conscience par le tranchant de “l’épée de l’Esprit, qui est la Parole de Dieu” (Éphésiens 6. 17). Celle-ci ne flatte personne, elle montre à l’homme, quelle que soit sa position sociale, ce qu’il est à la lumière de Dieu : un pécheur voué à la condamnation, qui ne peut être sauvé que par le sang de Jésus Christ. Louis XIV, impressionné par ce qu’il avait entendu, exprima son intention d’écouter prêcher Massillon au moins une fois par an. Mais le prédicateur ne reçut jamais d’autre invitation de sa part.
Une dernière fois pourtant Massillon eut à prendre la parole devant le roi. Son discours, dont le texte a été conservé, commençait ainsi : “Dieu seul est grand, mes frères…” Mais cette fois le roi Louis XIV appelé le Grand ne pouvait plus l’entendre ; il était couché dans son cercueil. C’était son oraison funèbre.
“Voici, c’est maintenant le temps favorable ; voici, c’est maintenant le jour du salut” (2 Corinthiens 6. 2).

Source: Calendrier La Bonne Semence – Bibles et Publications Chrétiennes – Achetez un exemplaire de la Bonne Semence en cliquant ici.

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter