Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Que tout ce que vous faites se fasse avec amour ! 1 Corinthiens 16:14

Les Chrétiens doivent veiller à ce que l’amour règne non seulement dans leur cœur, mais resplendisse également dans toutes leurs activités.

La Bible nous exhorte à agir en tout avec amour. Dans 1 Corinthiens 16:14, Paul veut que l’amour inspire toutes nos actions.

Notre amour envers Dieu

Dieu exige des humains qu’ils l’aiment de tout leur être (Deutéronome 6:5). Ce commandement ne doit pas être interprété comme la simple obéissance à une loi divine impersonnelle: il est plutôt une invitation à une relation de consécration personnelle, créée et soutenue par l’œuvre accomplie par Dieu dans le cœur humain (Deutéronome 6:5).

Cet amour comprend l’expérience simple et joyeuse de la communion avec Dieu (Jérémie 2:2; Psaumes 18:2; 116:1), vécue dans une obéissance quotidienne à ses commandements (Deutéronome 10:12, « en l’aimant et en le servant de tout ton cœur et de tout ton être »; Josué 22:5, « aimez l’Éternel, votre Dieu! Suivez tous les chemins qu’il a prescrits pour vous… »). Cette obéissance est essentielle à la nature de l’amour pour Dieu, plus que tout autre sentiment. Dieu seul jugera de sa sincérité (Deutéronome 13:3).

Le Nouveau Testament fournit des éléments complémentaires. Dans sa condition naturelle, l’homme est ennemi de Dieu (Romains 5:10; Colossiens 1:21); il a de la haine pour lui (Luc 19:14; Jean 15:18). Cette inimitié apparaît au grand jour lors de la crucifixion.

Cette haine peut être transformée en amour par l’action préalable de l’amour de Dieu (1 Jean 4:11, 19). L’amour de Dieu pour l’homme et l’amour de l’homme pour Dieu sont si étroitement associés qu’il est souvent difficile de savoir si l’expression « l’amour de Dieu » contient un génitif subjectif ou objectif (voir Jean 5:42).

Notre amour envers les humains

Dieu a voulu que l’amour soit l’expression normale et idéale des relations humaines. En tant que tel, il est encouragé par la Loi divine (Lévitique 19:18); l’interdiction parallèle de la haine, avec sa référence au cœur (Lévitique 19:17), montre cependant que cet amour dépasse aussi de beaucoup la simple relation légale.

Jésus lui-même, bien qu’il ait invité les hommes à l’aimer et à aimer Dieu (Matthieu 6:24; 10:37; Luc 11:42; Jean 3:19), préférait parler de foi lorsqu’il définissait la relation idéale entre l’homme et Dieu. Pour Jésus, le mot « amour » ne semble pas suffisant pour mettre en avant l’humble confiance qu’il considérait comme un ingrédient vital de la relation avec Dieu.

Bien que le reste du Nouveau Testament exhorte à l’amour pour Dieu, manifesté par le service des frères et sœurs (1 Corinthiens 2:9; Ephésiens 6:24; 1 Jean 4:20; 5:2), ses auteurs suivent le plus souvent l’exemple de Jésus et invitent à la foi.

L’amour mutuel 

L’amour mutuel est l’idéal de la relation humaine. Jésus corrige la pensée de ses contemporains en deux points.

1. Il rappelle que le commandement d’amour du prochain n’a pas pour but de poser des limites (Luc 10:29), comme c’était le plus souvent le cas dans l’exégèse rabbinique de Lévitique 19:18, mais qu’il signifie que le prochain, parce qu’il est le plus proche, doit être le premier objet d’amour – de cet amour qui est la marque du chrétien (Luc 10:25-37).

2. Il étend l’exigence d’amour aux ennemis et aux persécuteurs (Matthieu 5:44; Luc 6:27), même si une telle attitude reste inaccessible, en dehors du nouveau peuple de Dieu, car elle appartient au temps nouveau (Matthieu 5:38), elle implique l’œuvre surnaturelle de la grâce (« récompense », Matthieu 5:46; « reconnaissance », Luc 6:32; « extraordinaire », Matthieu 5:47) et est attendue de ceux qui écoutent (Luc 6:27), qui sont nettement distingués des pécheurs (Luc 6:32) et des collecteurs d’impôts (Matthieu 5:46).

Cette nouvelle attitude est loin d’être une utopie sentimentale, car elle doit se manifester par une aide pratique apportée à ceux qui sont dans le besoin (Luc 10:33). Il ne s’agit pas non plus d’une vertu superficielle car elle implique fondamentalement une réponse du cœur (1 Corinthiens 13) à l’amour préalable de Dieu (1 Jean 4:9) et une acceptation de l’œuvre accomplie par l’Esprit dans les profondeurs de l’être humain (Galates 5:22).

L’amour entre chrétiens

Dans le Nouveau Testament, la forme caractéristique de cet amour est l’amour pour les autres chrétiens (Jean 15:12, 17; Galates 6:10; 1 Pierre 3:8; 4:8; 1 Jean 2:10; 3:14) – l’amour pour ceux qui sont extérieurs à la communauté s’exprimant par l’évangélisation (Actes 1:8; 10:45; Romains 1:15) et la persévérance patiente dans la persécution (1 Pierre 2:20).

Le chrétien aime ses frères et sœurs:

1. pour imiter l’amour de Dieu (Matthieu 5:43, 45; Ephésiens 5:2; 1 Jean 4:11);

2. parce qu’il voit en eux quelqu’un pour qui le Christ est mort (Romains 14:15; 1 Corinthiens 8:11);

3. parce qu’il voit en eux le Christ lui-même (Matthieu 25:40). L’existence même de cet amour mutuel, se manifestant comme il le fait par l’unité du peuple chrétien (Ephésiens 4:2; Philippiens 2:1-2), est le signe par excellence, pour le monde extérieur, de l’authenticité de l’enseignement chrétien (Jean 13:35).

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter