Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Jésus dit: « C’est moi ; n’ayez pas peur ! »

Examinons un passage dans Jean, au chapitre 6 : « Quand le soir fut venu, ses disciples descendirent au bord de la mer. Étant montés dans une barque, ils traversaient la mer pour se rendre à Capernaüm. Il faisait déjà nuit, et Jésus ne les avait pas encore rejoints. Il soufflait un grand vent, et la mer était agitée. Après avoir ramé environ vingt-cinq ou trente stades, ils virent Jésus marchant sur la mer et s’approchant de la barque. Et ils eurent peur. Mais Jésus leur dit : ‘C’est moi ; n’ayez pas peur !’ Ils voulaient donc le prendre dans la barque, et aussitôt la barque aborda au lieu où ils allaient » (Jean 6:16-21).

Les disciples ramaient avec force contre le vent et le courant dans l’obscurité, lorsque soudain ils virent comme un fantôme glissant sur la surface bouillonnante des eaux du lac. Leur peur redoubla d’intensité. Bien qu’ils soient des hommes robustes et courageux, ils crièrent de terreur. Puis, dominant les hurlements du vent et fendant l’écume, ils entendirent la voix de Christ : « C’est moi ; n’ayez pas peur ! » (Jean 6:20).

Jésus était un charpentier et non un marin, mais ils savaient que si Christ était avec eux, ils pouvaient affronter la tempête. Il était et est vainqueur sur le diable et les ténèbres. Jusqu’à ce moment-là, ils étaient seuls (voir Jean 6:22). C’est ce que les foules avaient remarqué. Jésus avait une telle dimension à leurs yeux que, lorsque Ses disciples étaient seuls, les gens les voyaient comme étant vraiment seuls.

Douze hommes robustes, marins expérimentés, pêcheurs qualifiés, experts en navigation sur le lac et pourtant, parce que Jésus n’était pas avec eux, ils étaient seuls ! Ils étaient plus que seuls. Ils étaient isolés dans les ténèbres.

Si les 6 milliards d’individus sur cette planète n’avaient pas Jésus, nous serions tous seuls dans les ténèbres. Ce monde serait tout aussi effrayant et isolé que l’Antarctique recouvert de glace. Mais Il est là ! Ou plutôt Il est ici ! Nous ne sommes pas seuls dans un univers inhospitalier. Nous avons un Ami, « Je vais vous préparer une place … je reviendrai … afin que là où je suis vous y soyez aussi » (Jean 14:3). Et en attendant ? « Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde » (Matthieu 28:20).

Il est ici ! Il est avec nous ! Jésus nous libère tous de toute anxiété. Même dans cette barque remplie d’eau et ballottée par les flots agités, les disciples furent immédiatement soulagés quand Jésus leur dit : « C’est moi ; n’ayez pas peur ! ». Les mots tels qu’ils apparaissent dans le texte grec (‘ego eimi’) signifient littéralement « Je suis ». Parce qu’Il est, nous sommes en sécurité. « Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : Ta houlette et ton bâton me rassurent » (Psaumes 23:4). C’est tout ce que nous avons besoin de savoir.

Puis Jean ajoute cette touche finale : « Ils voulaient donc le prendre dans la barque, et aussitôt la barque aborda au lieu où ils allaient » (Jean 6:21). Il ne fait aucun doute qu’ils étaient plus que disposés à Le prendre dans la barque, mais Marc 6:48 dit qu’Il « voulait les dépasser ». En d’autres termes, Il les laissait choisir. S’ils le désiraient, Il viendrait avec eux. Jésus agit toujours de cette manière. Il attend que nous L’invitions. Invitez le Seigneur dans votre situation. Il est la lumière dans les ténèbres. Il est la réponse à tous les problèmes et Il peut calmer toute tempête. Avec Lui, nous n’avons rien à craindre. 

Source : « La foi, le lien direct avec la puissance de Dieu », chapitre 17.
de Reinhard Bonnke

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter