Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Ski à Noël à l’étranger: Macron évoque des mesures « restrictives et dissuasives »

Télécharger l'application du Journal Chrétien

Emmanuel Macron a évoqué mardi des « mesures restrictives et dissuasives » pour éviter que des Français se rendent aux sports d’hiver à Noël dans des pays où les stations resteront ouvertes alors que les stations françaises, italiennes ou encore allemandes ne pourront sans doute pas faire fonctionner leurs remontées mécaniques.

« S’il y a des pays de l’UE et des pays hors UE qui maintiennent leurs stations de ski ouvertes, nous aurons des mesures de contrôle pour dissuader nos concitoyens d’aller dans des zones où on considère qu’il y a des risques d’infections et pour ne pas aussi créer une situation de déséquilibre avec les stations en France, en Italie, en Allemagne qu’on serait amené à fermer quand d’autres ouvriraient », a dit le chef de l’Etat à l’issue d’un entretien avec le Premier ministre belge, Alexander de Croo.

« Donc oui nous aurons des mesures restrictives et dissuasives », a-t-il poursuivi, indiquant qu' »elles seront affinées dans les prochains jours ».

Dans le cadre de l’assouplissement progressif des mesures de confinement mises en oeuvre en France contre l’épidémie de coronavirus, les stations de ski pourront accueillir des visiteurs pendant les vacances de Noël mais ne seront pas autorisées à faire fonctionner leurs remontées mécaniques et équipements collectifs.

« Il ne serait pas prudent de laisser se rassembler des flux très importants de population avec des activités susceptibles de solliciter nos services hospitaliers », a expliqué la semaine dernière le Premier ministre, Jean Castex.

Une nouvelle réunion est prévue le 11 décembre entre le gouvernement et les professionnels du secteur.

Sur le plan européen, les gouvernements peinent à s’entendre sur une approche coordonnée.

En Suisse, les stations de sports d’hiver ont déjà commencé à ouvrir et l’Autriche semble vouloir les rouvrir à la sortie de son reconfinement, fixée au 7 décembre. L’Allemagne et l’Italie sont en revanche sur la même ligne que la France.

(Henri-Pierre André avec François Murphy à Vienne, édité par Jean-Michel Bélot)

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter