Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Qui est Pablo Longoria, le nouveau président de l’OM ?

À seulement 34 ans, Pablo Longoria est devenu le nouveau président de l’Olympique de Marseille. Une consécration pour l’ancien directeur sportif du club phocéen.

La nouvelle est tombée ce vendredi soir comme un couperet : Jacques-Henri Eyraud a été démis de ses fonctions de président de l’OM, et il a été remplacé dans la foulée par Pablo Longoria.
S’il est vrai que JHE avait atteint un point de détestation irréversible sur la Canebière, la désignation de son successeur consacre une ascension des plus fulgurantes ! Surtout dans le milieu du football où les jeunes n’ont pas très souvent accès à de hautes responsabilités. Pourtant, à en croire son communiqué d’intronisation, le recruteur espagnol se préparait déjà à occuper cette fonction : « Le football est inconcevable sans passion et cette nomination est pour moi un grand honneur, auquel je me prépare depuis que je suis entré dans le monde du football. »

Arrivé à Marseille en juillet 2020 en tant que directeur général délégué chargé du football (une autre façon de dire Directeur sportif), Pablo Longoria a très rapidement fait l’unanimité. Il s’est d’abord acclimaté au contexte bouillant d’un club aussi populaire que l’OM, pour s’attirer les faveurs des supporters. Il a aussi conquis les médias par sa polyvalence linguistique, puisqu’il parle couramment six langues. Il a enfin apporté sa vision du jeu à un président Jacques-Henri Eyraud qui ne s’y connaissait pas vraiment en football, pour ensuite s’attirer les faveurs du propriétaire américain Frank McCourt.
Mais c’est sur le terrain que le plus jeune président de l’OM depuis 1909, s’est fait respecter sur le Vieux Port. Quelques mois après son arrivée, il a fait renflouer les caisses avec les départs de Bouna Sarr (Bayern) et Morgan Sanson (Aston Villa). Il a allégé la masse salariale en faisant partir les indésirables Kostas Mitroglou et Kevin Strootman. Il s’est également montré très actif pour faire signer de bons profils tels que Arkadiusz Milik, Pol Lirola ou encore le jeune Olivier Ntcham. C’est d’ailleurs ce dernier dossier qui a semé la brouille entre lui et le technicien portugais André Villas-Boas, jusqu’à l’annonce de la démission de ce dernier.

Pablo Fernandez Longoria est né le 30 septembre 1986 à Oviedo, dans le Nord de l’Espagne. Très vite, il développe une passion pour le football, et principalement pour le jeu et les caractéristiques des footballeurs. Amoureux du légendaire jeu-vidéo Football Manager, il est rapidement surnommé « El Chico de la Play » (l’enfant de la playStation). Il sera repéré dès 2005 alors qu’il a à peine 19 ans, pour travailler comme stagiaire avec l’agent Eugenio Botas. C’est ainsi qu’il donnera des avis très pertinents au coach du Recreativo Huelva de cette année-là, un certain Marcelino Garcia Toral. Durant la saison 2007-2008, il aidera aussi le Racing Santander pour le recrutement de profils de joueurs, ce qui va permettre à ce petit club de terminer… sixième de la Liga !

Ensuite, c’est l’éclosion. Pablo Longoria va tenter une aventure en Angleterre qui va s’avérer fructueuse, puisqu’il sera nommé recruteur au sein de Newcastle. Puis il va exercer la même fonction en Italie au sein de l’Atalanta Bergame, entre 2010 et 2013. S’ensuivent les clubs de Sassuolo (2013-2015) et la grande Juventus de Turin (2015-2018), où ce gamin de 28 ans occupera la responsabilité de chef de la cellule de recrutement. On lui doit notamment la signature de l’Uruguayen Rodrigo Bentancur, qu’il était allé chercher en Argentine après avoir passé une semaine sur place pour le convaincre…

Un jeune surdoué donc, puisqu’il enchainera un passage au FC Valence en tant que directeur sportif, avant de rejoindre l’Olympique de Marseille aux même fonctions. Un jeune loup aux dents longues, mais surtout un travailleur acharné qui regarde parfois une dizaine de matchs par jour. Son carnet d’adresses acquis sur le terrain lui permet de faciliter les opérations de transferts, même si ses compétences footballistiques ne rassurent pas encore sur sa capacité à redresser les finances déficitaires de l’OM (environ 300 millions d’euros, ndlr).
On saura dans quelques mois si Franck McCourt avait fait le bon choix en propulsant le supersonique Pablo Longoria.

 

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

doualatour@yahoo.fr

Pour un média chrétien gratuit et sans pubblicité, soutenez le Journal Chrétien dès 1€

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.

Le Journal Chrétien accorde une place importante à la Bible, un instrument efficace mis par Dieu dans les mains des croyants pour leur enseigne les comportements adaptés à la volonté divine. Voilà pourquoi nous proposons des études bibliques et une application de ressources bibliques.

Tous ces services ont un coût. Le Journal Chrétien ne peut pas poursuivre son travail d’information et d'évangélisation sans des dons réguliers. Votre soutien financier nous est donc précieux.

❤️Faire un don pour soutenir le Journal Chrétien 

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts en France à hauteur de 66%.

Soutenez la mission du Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité. Si vous appréciez nos publications, faites un don pour nous permettre de poursuivre notre mission.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter