Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

JO: L’athlète biélorusse Krystsina Tsimanouskaya « en sécurité » à Tokyo, selon le CIO

L’athlète biélorusse Krystsina Tsimanouskaya, qui a refusé dimanche d’embarquer dans un avion en direction de la Biélorussie après avoir dit avoir été conduite contre son gré à l’aéroport de Tokyo, se trouve « en sécurité » dans la capitale japonaise, a indiqué le Comité international olympique (CIO).

La sprinteuse âgée de 24 ans a passé la nuit dans un hôtel de l’aéroport après avoir demandé dimanche soir la protection de la police japonaise, a déclaré le porte-parole du CIO lors d’une conférence de presse lundi matin.

Plusieurs agences, dont le Haut-Commissariat de l’Onu pour les réfugiés, sont en contact avec l’athlète biélorusse, a ajouté Mark Adams.

Krystsina Tsimanouskaya devait prendre part lundi aux séries du 200m au Stade olympique de Tokyo, mais sa participation aux Jeux olympiques a tourné court quand, selon son récit, elle a été transportée de force à l’aéroport pour être embarquée à bord d’un vol de la compagnie Turkish Airlines.

Via Telegram, l’athlète a déclaré à Reuters que l’entraîneur en chef de l’équipe de Biélorussie avait fait irruption dimanche dans sa chambre, au village olympique, pour l’informer qu’elle devait partir.

« Il a dit qu’il y avait eu un ordre venu d’au-dessus pour me retirer », a-t-elle écrit. « Ils sont venus dans ma chambre, m’ont dit de faire mes bagages et m’ont emmenée à l’aéroport ».

Mais elle a refusé de monter dans l’avion. « Je ne retournerai pas en Biélorussie », a-t-elle assuré à Reuters.

Le Comité olympique biélorusse a déclaré dans un communiqué que les entraîneurs avaient décidé du retrait de Krystsina Tsimanouskaya après un avis médical sur « l’état émotionnel et psychologique » de celle-ci.

Le porte-parole du CIO a indiqué que le CIO allait continuer d’échanger dans la journée avec Krystsina Tsimanouskaya et qu’il avait demandé un rapport complet de la part du Comité olympique biélorusse.

(version française Jean Terzian)

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter