Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Darmanin dénonce une « fraude industrielle » aux faux billets au Stade de France

Je soutiens le Journal Chrétien

PARIS (Reuters) – Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a exprimé lundi ses regrets pour les incidents qui se sont produits samedi avant la finale de la Ligue des champions de football, entre Liverpool et le Real Madrid, et affirmé qu’ils avaient résulté d’une « fraude massive, industrielle et organisée » aux faux billets.

À l’issue d’une réunion de crise au ministère des Sports, le ministre a confirmé que 30 à 40.000 supporters britanniques s’étaient présentés au stade sans billet ou avec des billets falsifiés, un chiffre avancé plus tôt dans la matinée par son homologue aux Sports, Amélie Oudéa-Castéra.

Gérald Darmanin, qui a dit s’appuyer sur les chiffres fournis par l’UEFA, organisatrice de l’évènement, a précisé que 70% des billets présentés par les supporters de Liverpool aux points de préfiltrage étaient faux.

Il a ajouté que 15% de faux billets supplémentaires avaient été détectés aux entrées du stade, en la possession de personnes qui avaient franchi ces barrages.

« Il y a eu une fraude massive, industrielle et organisée », a déclaré le ministre de l’Intérieur, qui a déploré une grande « désorganisation dans l’accueil des supporters britanniques », dont seuls 51% avaient pu entrer dans le stade à 21h00, l’heure à laquelle le coup d’envoi aurait dû être donné.

Au final, les possesseurs de 2.700 des 20.000 billets attribués aux supporters de Liverpool par l’UEFA n’ont pas pu assister au match, a indiqué Amélie Oudéa-Castéra, précisant avoir demandé pour ces personnes un dédommagement rapide.

La ministre avait promis plus tôt dans la journée que toutes les leçons seraient tirées du fiasco de l’organisation de la finale, dont le coup d’envoi avait dû être reporté de plus d’une demi-heure en raison d’incidents à l’extérieur du Stade de France.

L’UEFA a annoncé lundi soir la désignation d’une commission « indépendante » chargée de faire la lumière sur les incidents et d’en établir les responsabilités.

LA JUSTICE SAISIE

« Je suis soucieuse qu’on tire toutes les leçons de ce qui s’est passé samedi soir pour optimiser tout ce qui doit l’être en vue de la Coupe du monde de rugby (en 2023) et des Jeux olympiques (en 2024) », a dit Amélie Oudéa-Castéra sur RTL, avant la réunion avec des représentants de l’UEFA, de la Fédération française de football (FFF), du Stade de France et des autorités locales.

« Il y a eu des dysfonctionnements qui sont très sérieux », a reconnu de son côté le ministre délégué aux Affaires européennes, Clément Beaune, déplorant sur France 2 un « loupé manifeste » mais aussi une exploitation politique des incidents par l’opposition.

En dépit d’un dispositif policier imposant, des dizaines de personnes sans billets ont pénétré de force dans l’enceinte du Stade de France samedi, tandis que des milliers de supporters de Liverpool, parfaitement en règle, étaient bloqués à l’extérieur et pour certains aspergés de gaz lacrymogène, ce qui a entraîné le report de 36 minutes du coup d’envoi du match le plus regardé de la saison en Europe.

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a annoncé dimanche avoir saisi la justice française pour « fraude massive aux faux billets », alors que le club de Liverpool avait demandé que ses supporters se voient délivrer des billets papiers et non électroniques, comme c’est normalement le cas.

Gérald Darmanin a assuré de son côté que des sanctions seraient prises s’il s’avère que des policiers ont fait un usage excessif de gaz lacrymogène, tout en saluant le travail des forces de l’ordre qui ont, selon lui, « évité qu’il y ait des morts ».

Face à la multiplication de témoignages et d’images montrant que les fans de Liverpool n’étaient pas seuls en cause dans le chaos qui s’en est suivi, le gouvernement français a reconnu que actes de délinquance avaient ajouté à la confusion, Amélie Oudéa-Castéra évoquant sur RTL des « tentatives de forçage » qui ont créé une situation dans laquelle « des jeunes des quartiers ont tenté de s’engouffrer ».

Il n’y a en revanche eu aucun problème avec les supporters du Real Madrid, qui a remporté la compétition face aux Reds de Liverpool (1-0), ou avec les spectateurs neutres qui ont tous présenté de vrais billets, ont dit les deux ministres.

(Rédigé par Tangi Salaün et Nicolas Delame, édité par Kate Entringer)

tagreuters.com2022binary_LYNXMPEI4T0SZ-BASEIMAGE

Newsletter/ Actualité chrétienne de la semaine: Génocide des chrétiens du Nigeria, 41 morts dans l'incendie d'une église, un pasteur victime de racisme en France...

Je fais un don

Le Journal Chrétien est un média d’espérance qui passe l’information au tamis de l’Évangile. Il parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps.

Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
Soutenir le Journal Chrétien, c’est aider au développement d’un média affranchi de toute influence mondaine ; c’est faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Évangile; c’est offrir aux chrétiens des ressources qu’ils ne trouveront nulle part ailleurs.

Vos dons sont déductibles d’impôts

Chaque donateur bénéficie d’une réduction d’impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal émis par J’aime l’info, une association loi 1901, reconnue d’intérêt général, qui a pour objet le soutien au pluralisme de l’information et la défense d’une presse numérique indépendante et de qualité.

Comment nous soutenir?

Vous pouvez nous soutenir par:

1. carte bancaire ou par prélèvement automatique

Faites votre paiement par carte bancaire ou par prélèvement automatique  ici.

2. virement bancaire

Vous pouvez faire votre virement SEPA en adressant votre paiement à J’aime L’info pour qu’ils soient éligibles à une déduction fiscale, en précisant « don au Journal Chrétien » :

J’aime L’info
226 rue Saint-Denis
75002 Paris
IBAN : FR1240031000010000388072S04
BIC : CDCGFRPPXXX

3. chèque

Vous pouvez choisir de verser votre don en nous adressant un chèque libellé à l’ordre de :


Le Journal Chrétien - J’aime l’info
10-14 rue Jean Perrin
17000 La Rochelle, France

4. Paypal (sans déduction fiscale)

Vous pouvez également effectuer votre don par Paypal.

Toute l’équipe du Journal Chrétien vous remercie pour votre soutien et votre confiance.

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Tagschrétiens, chrétien, bible, bible audio, Dieu, Jésus, Jésus-Christ, évangélique, évangéliques, église, église évangélique, protestants, église protestante

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Recevez un message biblique par jour