Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

CAN 2022 : un corps arbitral entièrement féminin va officier lors du match Zimbabwe – Guinée le 18 janvier 2021

Télécharger l'application du Journal Chrétien

Les quatre arbitres femmes seront à l’honneur. Elles vont arbitrer collégialement le match qui opposera le Zimbabwe contre la Guinée.

C’est inédit ce qui va se passer lors du match de la troisième journée du groupe B entre le Zimbabwe et la Guinée prévu le mardi 18 janvier 2022 à 17h00 heure locale (16h00 GMT) au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé.

Un moment de fierté pour la CAF et l’Afrique car le quatuor va entrer dans l’histoire du football africain. L’arbitre rwandaise Salima Mukansanga deviendra, dans les prochaines heures, la première femme à arbitrer un match en phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergies. Elle dirigera un corps arbitral entièrement féminin. L’arbitre VAR Bouchra Karboubi (Maroc) ainsi que les arbitres assistantes Carine Atemzabong (Cameroun) et Fatiha Jermoumi (Maroc). Une première depuis la création de la compétition.

Le directeur des arbitres de la CAF, Eddy Maillet considère ce moment historique comme le résultat de l’engagement et de l’investissement de la CAF pour améliorer et développer l’arbitrage en Afrique. Une partie de ce voyage est le « Star Project » lancé par la FIFA et la CAF pour développer les arbitres.

À en croire la direction de la communication de la CAF, le directeur des arbitres de la CAF, Eddy Maillet considère ce moment historique comme le résultat de l’engagement et de l’investissement de l’instance dirigeante du football africain en vue d’améliorer et développer l’arbitrage professionnel en Afrique. Cela s’dosse sur le « Star Project » lancé par la FIFA et la CAF pour développer les arbitres.

« Nous sommes extrêmement fiers de Salima car elle a travaillé dur pour être là où elle est aujourd’hui. Nous savons qu’elle a dû surmonter de sérieux obstacles pour atteindre ce niveau et elle mérite qu’on lui accorde du crédit. Ce moment n’est pas seulement pour Salima mais pour chaque jeune fille en Afrique qui a la passion du football et qui se voit comme arbitre dans le futur », a-t-il déclaré à cet effet.

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter