Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Orpea: Le PDG s’engage à améliorer les pratiques en fonction des résultats des audits

Le nouveau PDG d’Orpea, Philippe Charrier, assure mardi dans un communiqué de presse qu’il s’attachera à ce que « les meilleures pratiques so(ie)nt appliquées et contrôlées » dans l’ensemble du groupe, dans la tourmente depuis la parution il y a près de deux semaines d’un livre dénonçant des dérives, défaillances et négligences dans certains de ses établissements en France.

« L’objectif qui guide chacune de mes décisions est de garantir, sous le contrôle du conseil d’administration et grâce notamment aux missions d’évaluation externes indépendantes qui ont déjà débuté, que les meilleures pratiques sont appliquées et contrôlées dans toute l’entreprise », note-t-il en préambule du communiqué faisant état des résultats du groupe.

« Orpea souhaite pouvoir tenir toute sa place pour contribuer à soutenir et mettre en oeuvre les dispositions nouvelles qui pourront être décidées afin d’améliorer les conditions de prise en charge de la dépendance », ajoute-t-il.

La mission d’évaluation confiée au début du mois à deux cabinets indépendants par le conseil d’administration du groupe a déjà commencé, est-il par ailleurs précisé dans le communiqué.

Outre cette enquête diligentée par Orpea, le groupe est aussi la cible deux enquêtes administrative lancées par le gouvernement, l’une confiée à l’Inspection générale des affaires sociales (Igas, ministère de la Santé) et l’autre à l’Inspection générale des finances (IGF, ministère de l’Economie et des Finances).

D’après Orpea, le rapport de l’IGF devrait être bouclé « mi-mars ».

Entendu la semaine dernière par la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale avec le directeur général France d’Orpea, Jean-Christophe Romersi, Philippe Charrier a réfuté les accusations du livre « Les Fossoyeurs », une enquête du journaliste indépendant Victor Castanet, sans pour autant convaincre les députés.

Le précédent directeur général du groupe, Yves Le Masne, qui a été limogé fin janvier, se retrouve quant à lui une nouvelle fois en première ligne.

Le Canard enchaîné, après avoir rapporté la semaine dernière qu’il aurait touché 590.000 euros l’été dernier en revendant des actions du groupe peu après avoir appris la préparation du livre de Victor Castanet, a annoncé mardi sur Twitter la parution d’un article sur son « parachute doré » dans son édition de mercredi.

L’ancien directeur général d’Orpea a fermement rejeté toute accusation de délit d’initié et de son côté, le groupe a fait savoir que le conseil d’administration avait « décidé de surseoir à toute décision concernant (son) indemnité de départ jusqu’aux résultats de la mission indépendante d’évaluation ».

Le scandale autour des méthodes au sein d’un des principaux groupes mondiaux d’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et de cliniques n’a pas épargné le reste du secteur.

Il a encore pris de l’ampleur ces derniers jours avec l’annonce d’une enquête en cours du magazine de France 2 « Cash Investigation » sur les pratiques au sein d’Ehpad privés, ainsi que de la préparation de procédures collectives contre Orpea ainsi que son principal concurrent, le groupe français Korian.

Sur le plan financier, Orpea a également fait état dans ce communiqué d’une activité 2021 en ligne avec ses objectifs, avec un chiffre d’affaires de 4,285 milliards d’euros l’an dernier.

(Myriam Rivet, édité par Nicolas Delame)

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter