Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen pour une nouvelle politique migratoire

Les Etats membres de l’Union européenne (UE) doivent faire des compromis s’ils veulent parvenir à un accord sur la nouvelle politique migratoire du bloc, dans la mesure où il n’existe pas de solution qui satisfasse tout le monde, a déclaré jeudi la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

« Nous devons faire preuve d’unité sur cette question. Nous devons discuter, et nous devons trouver des compromis », a-t-elle affirmé lors de la Conférence interparlementaire de haut niveau sur les migrations et l’asile en Europe, qui se tenait au parlement européen à Bruxelles.

En septembre, la Commission européenne a proposé un nouveau pacte sur les migrations et l’asile. Ce pacte est principalement axé sur « une gestion solide et équitable » des frontières extérieures, avec entre autres des procédures plus efficaces et plus rapides pour les contrôles préalables à l’entrée dans l’UE, les demandes d’asiles et les éventuels retours.

Ce pacte prévoit également des partenariats ciblés et mutuellement avantageux avec des pays tiers, afin de lutter contre la traite des êtres humains et de développer des voies légales pour les migrations.

Mme von der Leyen a déclaré que la commission souhaitait également un partage équitable des responsabilités et de la solidarité avec les pays les plus exposés aux migrations, qui ne sont pas toujours en mesure de faire face à cet afflux.

Arguant que cette proposition ne devait pas « rester bloquée », elle a exhorté les Etats membres à surmonter leurs divergences pour aller de l’avant. « Nous le devons aux migrants. Nous le devons aux réfugiés, et nous le devons à nos citoyens », a-t-elle souligné.

Le président du parlement européen, David Sassoli, a déclaré que le parlement était prêt à faire le nécessaire pour que ces changements indispensables deviennent réalité.

Il a évoqué à cette occasion les divers incidents survenus en mer Méditerranée au cours des derniers jours, notamment le navire qui a coulé au large des côtes de la Libye avec plus de 120 migrants à bord, tuant 74 d’entre eux.

Pour un média chrétien gratuit et sans pubblicité, soutenez le Journal Chrétien dès 1€

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.

Le Journal Chrétien accorde une place importante à la Bible, un instrument efficace mis par Dieu dans les mains des croyants pour leur enseigne les comportements adaptés à la volonté divine. Voilà pourquoi nous proposons des études bibliques et une application de ressources bibliques.

Tous ces services ont un coût. Le Journal Chrétien ne peut pas poursuivre son travail d’information et d'évangélisation sans des dons réguliers. Votre soutien financier nous est donc précieux.

❤️Faire un don pour soutenir le Journal Chrétien 

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts en France à hauteur de 66%.

Soutenez la mission du Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité. Si vous appréciez nos publications, faites un don pour nous permettre de poursuivre notre mission.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter