Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Il faut réduire davantage les émissions de gaz à effet de serre

Il serait impossible d’atteindre l’objectif de 1,5 degré Celsius comme l’exige l’Accord de Paris, à moins que des mesures ne soient prises maintenant pour réduire considérablement les émissions, a déclaré lundi le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC).

Le GIEC publie tous les six à sept ans des rapports d’évaluation scientifique complets sur le changement climatique et ses impacts, qui intègrent les rapports soumis séparément par ses trois groupes de travail.

Dans le dernier rapport approuvé par le troisième groupe de travail, « Climate Change 2022 : Mitigation of climate change » (Changement climatique 2022 : atténuation du changement climatique), le GIEC a déclaré que les émissions annuelles moyennes de gaz à effet de serre dans le monde étaient à leurs niveaux les plus élevés de l’histoire de l’humanité entre 2010 et 2019, mais que leur taux de croissance avait ralenti.

Au cours de la même période, il y a eu de plus en plus de preuves d’action climatique. Les coûts de l’énergie solaire et éolienne, et des batteries, par exemple, ont diminué jusqu’à 85% depuis 2010, tandis qu’un éventail croissant de politiques et de lois ont amélioré l’efficacité énergétique, réduit les taux de déforestation et accéléré le déploiement des énergies renouvelables.

« La mise en place de politiques, d’infrastructures et de technologies appropriées pour permettre des changements dans nos modes de vie et nos comportements peut entraîner une réduction de 40 à 70% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050. Cela offre un potentiel inexploité important », a déclaré Priyadarshi Shukla, coprésident du troisième groupe de travail du GIEC.

En plus du secteur de l’énergie, l’industrie, qui représente environ un quart des émissions mondiales, est confrontée au défi d’atteindre le zéro net, ce qui nécessitera de nouveaux procédés de production, des émissions faibles ou nulles d’électricité, d’hydrogène et de captage et stockage du carbone, suggère le rapport.

Selon l’évaluation du GIEC, limiter le réchauffement à environ 1,5 degré Celsius, comme l’exige l’Accord de Paris, nécessiterait que les émissions mondiales de gaz à effet de serre culminent avant 2025 au plus tard et soient réduites de 43% d’ici 2030. Dans le même temps, les émissions de méthane doivent également être réduites d’environ un tiers. Même si nous le faisons, il est presque inévitable que nous dépassions temporairement ce seuil de température mais que nous puissions revenir en dessous d’ici la fin du siècle.

« C’est maintenant ou jamais, si nous voulons limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré Celsius. Sans réduction immédiate et profonde des émissions dans tous les secteurs, ce sera impossible », a déclaré Jim Skea, coprésident du troisième groupe de travail du GIEC.

« Nous sommes à la croisée des chemins. Les décisions que nous prenons maintenant peuvent assurer un avenir vivable. Nous avons les outils et le savoir-faire nécessaires pour limiter le réchauffement », a souligné le président du GIEC, Hoesung Lee.

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter