Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Etats-Unis : Aide pour les enfants migrants détenus à la frontière sud

Le ministre américain de la Sécurité intérieure, Alejandro Mayorkas, a déclaré samedi dans un communiqué avoir ordonné à l’Agence fédérale de gestion des situations d’urgences (FEMA) d’aider à « recevoir, abriter et transférer en toute sécurité les enfants non accompagnés » détenus par les autorités alors qu’ils tentaient d’entrer dans le pays par la frontière sud.

Cette déclaration a été faite dans le contexte de la récente augmentation du nombre d’enfants migrants détenus à la frontière, qui a mis la pression sur l’administration de Joe Biden dont la politique d’immigration a été attaquée par les républicains, en particulier ceux des Etats du sud directement touchés par l’afflux.

« Nous travaillons en partenariat avec le HHS (ministère de la Santé et des services sociaux) pour répondre aux besoins des enfants non accompagnés », a dit M. Mayorkas, dans le communiqué.

La FEMA travaillera désormais avec le ministère de la Santé pour « examiner toutes les options disponibles afin d’augmenter rapidement la capacité physique permettant un hébergement approprié », a-t-il ajouté.

Vendredi, l’administration Biden a annoncé la fin d’un accord conclu pendant la présidence de Donald Trump, qui permettait au ministère de la Sécurité intérieure et au ministère de la Santé de partager des informations sur les parrains potentiels des enfants migrants avec les services de l’immigration et des douanes.

La fin de la politique de l’ère Trump signifie qu’un membre de la famille ou un parrain cherchant à rejoindre un enfant non accompagné pris en charge par le gouvernement ne serait pas susceptible d’être poursuivi en vertu de l’application des lois sur l’immigration.

Le New York Times, citant des documents internes du gouvernement, a d’abord rapporté plus tôt cette semaine que le nombre d’enfants migrants non accompagnés détenus le long de la frontière sud a triplé au cours des deux dernières semaines pour atteindre plus de 3.250, dont 1.360 ont été détenus au-delà de la limite obligatoire de 72 heures autorisée par la loi américaine.

Pressée par les journalistes lors de récents points de presse, la porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki a refusé de confirmer ces chiffres, affirmant que M. Biden avait été informé de la situation et que la priorité était de transférer rapidement les enfants des centres de détention vers des abris mieux adaptés.

Roberta Jacobson, coordinatrice de l’administration Biden pour la frontière sud, a reconnu que la situation a mis le gouvernement face à un dilemme.

« Il est parfois difficile de transmettre à la fois l’espoir dans l’avenir et le danger actuel », a-t-elle indiqué lors d’un point de presse mercredi.

Pour un média chrétien gratuit et sans pubblicité, soutenez le Journal Chrétien dès 1€

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.

Le Journal Chrétien accorde une place importante à la Bible, un instrument efficace mis par Dieu dans les mains des croyants pour leur enseigne les comportements adaptés à la volonté divine. Voilà pourquoi nous proposons des études bibliques et une application de ressources bibliques.

Tous ces services ont un coût. Le Journal Chrétien ne peut pas poursuivre son travail d’information et d'évangélisation sans des dons réguliers. Votre soutien financier nous est donc précieux.

❤️Faire un don pour soutenir le Journal Chrétien 

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts en France à hauteur de 66%.

Soutenez la mission du Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité. Si vous appréciez nos publications, faites un don pour nous permettre de poursuivre notre mission.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter