Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Eglise Extravagance: le pasteur Bruno Picard accusé d’abus de faiblesse

Bruno Picard, pasteur principal de l’Eglise Extravagance à La Réunion, est soupçonné d’abus de faiblesse par le parquet de Saint-Pierre. L’enquête est menée par les policiers de la brigade financière qui s’intéressent aux dons des fidèles. Le pasteur est scandalisé par ces accusations et assure que tout est en règle.

Le 6 mars dernier, la procureure de la République du sud, Caroline Calbo, a ouvert une enquête préliminaire sur le Pasteur Bruno Picard et l’Eglise Extravagance pour abus de faiblesse.

L’enquête a été ouverte à la suite d’une plainte déposée par Rudy Thazard qui estime avoir subi des pressions financières ou psychologiques de la part de Bruno Picard. Rudy Thazard évoque la déstabilisation mentale, les exigences financières, l’engagement exclusif dans l’Eglise Extravagance, le dévouement aux pasteurs et la perte d’esprit critique.

Réaction de l’équipe pastorale Extravagance Saint-Pierre

Voici la réaction écrite de l’équipe pastorale Extravagance Saint-Pierre:

« L’association Eglise Protestante Evangélique Extravagance prend acte de l’ouverture d’une enquête préliminaire à son égard et à l’égard de son Président, s’agissant de faits d’abus de faiblesse présumés.
L’église demeure confiante face à cette enquête et se tient à la disposition de la Justice pour y apporter tous les éléments de clarification nécessaires.
La notion d’abus de faiblesse obéit à des critères juridiques stricts. L’Église rejette avec force les allégations de manipulation psychologique et de pressions graves qui pourraient lui être reprochées.
Extravagance est une Eglise qui existe depuis 2000 et n’a jamais fait l’objet d’aucune plainte au cours de ces deux dernières décennies. Plus de 1500 fidèles assistent régulièrement et en toute liberté aux célébrations hebdomadaires.
Dans l’article publié par Zinfos974, il est fait allusion à des prélèvements financiers forcés qui seraient caractérisés par une dîme. Au sein de l’église Extravagance, comme dans de nombreuses autres Eglises protestantes, la dîme n’est pas une taxe ou un impôt, mais une libéralité. La libéralité suppose que l’on donne spontanément sans contrepartie aucune.
Pour justifier la plainte déposée le mois dernier, Monsieur Rudy THAZARD évoque « la déstabilisation mentale, les exigences financières et l’engagement exclusif dans le mouvement ». L’auteur de ces propos n’hésite pas à parler de « dérives sectaires ».
L’Eglise Extravagance se situe aux antipodes des accusations portées par ce Monsieur. Elle ne déstabilise pas mentalement ses fidèles et à aucun moment, le fonctionnement pastoral se traduit par une soumission quelconque à une autorité hiérarchique.
Par ailleurs, l’Église Protestante Evangélique Extravagance s’insurge contre certaines informations relayées sur les réseaux sociaux. Elle regrette vivement ces accusations diffamatoires, et de surcroit d’ordre privé, qui n’ont comme seul objet de jeter le discrédit sur l’église et son pasteur principal.
Statutairement, l’Eglise Extravagance est une association régie par la loi 1905 et financièrement, elle vit donc, comme toute association, des dons consentis librement par ses fidèles.
Les chiffres publiés ce jour dans l’article de Zinfos974 sont incomplets. L’église a bien perçu de ses fidèles 1,2 millions en 2018, mais les 650 000 euros présentés comme la rémunération des pasteurs sont en réalité adossés à une assiette plus large qui intègre les salaires ainsi que la totalité des charges sociales versées aux organismes publics.
Tous ces éléments financiers seront transmis le moment venu aux enquêteurs, si besoin. D’ores et déjà, il est rappelé que nos comptes ont été déposés, certifiés sans réserve par un Commissaire aux Comptes et publiés au Journal officiel.
Pour compléter l’information des lecteurs, il sera rappelé que Monsieur Rudy Thazard a été évincé depuis 3 ans de l’église Extravagance et qu’une enquête a été ouverte à son encontre pour des faits d’abus de confiance et offre d’adhésion à une chaîne faisant espérer des gains financiers par la progression géométrique des adhérents. C’est la raison principale de la calomnie répandue par cette personne qui est manifestement animée par un désir de vengeance à l’encontre de l’Église.
Suite à des plaintes déposées contre lui, Monsieur THAZARD a d’ailleurs été entendu par les gendarmes à ce sujet et l’enquête suit son cours.
L’église n’a jamais cherché à abuser, ni à nuire à qui que ce soit, c’est la raison pour laquelle elle s’est refusée de répondre aux insultes proférées sur les réseaux sociaux et d’alimenter la polémique. Cependant, en regard des nombreux propos diffamatoires proférés par Monsieur Rudy Thazard, les membres de l’association et l’association elle-même sont contraints aujourd’hui de se défendre et se réservent le droit d’user des voies de recours prévues par la loi en pareille circonstance.
En tant qu’Eglise, nous prônons les valeurs chrétiennes et sa finalité consiste avant tout à aimer, à aider, à être présent pour les gens, comportements et actes qui s’inscrivent diamétralement à l’opposé de faits pouvant être qualifiés d’abus de faiblesse. »

Pour un média chrétien gratuit et sans pubblicité, soutenez le Journal Chrétien dès 1€

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.

Le Journal Chrétien accorde une place importante à la Bible, un instrument efficace mis par Dieu dans les mains des croyants pour leur enseigne les comportements adaptés à la volonté divine. Voilà pourquoi nous proposons des études bibliques et une application de ressources bibliques.

Tous ces services ont un coût. Le Journal Chrétien ne peut pas poursuivre son travail d’information et d'évangélisation sans des dons réguliers. Votre soutien financier nous est donc précieux.

❤️Faire un don pour soutenir le Journal Chrétien 

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts en France à hauteur de 66%.

Soutenez la mission du Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité. Si vous appréciez nos publications, faites un don pour nous permettre de poursuivre notre mission.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter