Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Coronavirus : la France annonce des mesures pour accompagner les entreprises

Télécharger l'application du Journal Chrétien

Les ministres français du Travail, Muriel Pénicaud, et de l’Economie, Bruno Le Maire, ont annoncé vendredi des mesures immédiates pour répondre aux besoins des entreprises françaises confrontées à l’épidémie du coronavirus et à l’impact qu’elle peut avoir sur leur activité économique. Parmi ces mesures de soutien et d’accompagnement aux entreprises figurent l’étalement des charges sociales et fiscales et le recours à la l’activité partielle.
« Il faut adapter les conditions de travail soit en changeant l’organisation du travail, soit en mettant ces salariés (amenés à aller dans des zones à risques) en télétravail ou en arrêt de travail avec des indemnités journalières », a déclaré la ministre du Travail qui a reçu des représentants du patronat et des syndicats.
Mme Pénicaud a indiqué lors d’un point de presse conjoint avec son collègue de l’Economie, que les salariés en arrêt de travail seront payés par la sécurité sociale, et le délai de carence sera également supprimé pour la partie employeur. « Cela aidera à prévenir l’expansion de la maladie et aidera aussi les salariés et les entreprises à garder une certaine sérénité dans un contexte difficile », a-t-elle expliqué. Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a également rassuré les entreprises de la décision du gouvernement de les accompagner pour faire face à cette crise sanitaire. « Nous mettrons en place les possibilités de recours à la l’activité partielle, l’étalement des charges sociales et fiscales pour les entreprises qui en auront besoin », a-t-il indiqué.
M. Le Maire a invité les grands donneurs d’ordre à faire preuve de solidarité vis-à-vis de leur fournisseurs et de leur sous-traitant « qui pourraient avoir de plus en plus de mal à s’approvisionner et à respecter les délais de livraison ».
L’autre mesure supplémentaire en faveur des entreprises est la décision des autorités de considérer le coronavirus comme un cas de force majeur pour les entreprises. Cela veut dire que pour tous les marchés publics de l’Etat, si jamais il y a un retard de livraison de la part des entreprises, il n’y aura pas de pénalités, a expliqué le ministre de L’Economie.
Sur l’évaluation globale de l’impact de l’épidémie du coronavirus sur la croissance en France est dans la zone euro, Bruno Le Maire a rappelé que les prévisions de l’impact étaient de 0,1 point en moins pour la croissance française. Cette évaluation annoncée depuis peu, a été faite sur la base d’une épidémie qui était limitée à la Chine. « Maintenant que l’épidémie s’étend au-delà des frontières de la Chine, ce chiffre pourra être plus élevé en fonction de l’évolution de la situation sanitaire », a-t-il déclaré.

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter