Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

La France aura assez de gaz cet hiver, même en cas de grand froid

Le système gazier français devrait être en capacité de répondre à la demande de l’ensemble des consommateurs durant l’hiver prochain même en cas de pointe de froid exceptionnelle, selon des projections publiées lundi par les opérateurs de réseaux de transport.

GRTgaz et Teréga, qui gèrent respectivement le transport de gaz sur la majorité du territoire et le transport et le stockage dans le grand Sud-Ouest, précisent dans un communiqué que la crise sanitaire « ne devrait pas avoir d’impact sur l’approvisionnement en gaz en France et en Europe ».

Ils indiquent également avoir réalisé, malgré l’impact du coronavirus, « l’ensemble des travaux permettant aux installations d’être 100% disponibles pendant l’hiver ».

La souscription en totalité des capacités de stockage françaises, à hauteur de 128 térawatts-heure (TWh) et avec un taux de remplissage proche de 100% au 1er novembre, apportent en outre « une réelle flexibilité au réseau de transport français et renforcent la sécurité d’approvisionnement ».

« Le réseau est ainsi en mesure de répondre à de fortes consommations pendant l’hiver, y compris dans un contexte de confinement, et y compris si les centrales à cycle combiné gaz devaient être fortement sollicitées pour la production électrique. »

Pendant le confinement du printemps, la baisse des consommations – combinée à l’abondance de gaz naturel liquéfié (GNL) – a fait chuter les prix du gaz à des niveaux historiques, avec un prix de marché de gros en France qui a atteint un point bas record à 2,57 euros par mégawatt-heure (MWh) le 23 mai.

En termes de consommations, la baisse a atteint jusqu’à 20% en avril 2020 par rapport à avril 2019 et certains secteurs industriels ont été plus particulièrement touchés (Automobile-pneumatique, verre et matériaux non métalliques), mais les consommations industrielles ont ensuite repris dès le mois de mai pour retrouver leur niveau habituel depuis septembre 2020.

Les centrales électriques à gaz, à l’arrêt pendant le confinement du printemps, ont en outre été à nouveau sollicitées de façon soutenue depuis l’été.

(Benjamin Mallet, édité par Blandine Hénault)

Pour un média chrétien gratuit et sans pubblicité, soutenez le Journal Chrétien dès 1€

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.

Le Journal Chrétien accorde une place importante à la Bible, un instrument efficace mis par Dieu dans les mains des croyants pour leur enseigne les comportements adaptés à la volonté divine. Voilà pourquoi nous proposons des études bibliques et une application de ressources bibliques.

Tous ces services ont un coût. Le Journal Chrétien ne peut pas poursuivre son travail d’information et d'évangélisation sans des dons réguliers. Votre soutien financier nous est donc précieux.

❤️Faire un don pour soutenir le Journal Chrétien 

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts en France à hauteur de 66%.

Soutenez la mission du Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité. Si vous appréciez nos publications, faites un don pour nous permettre de poursuivre notre mission.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter