Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

USA: Les géants du tech se mobilisent contre le terrorisme d’extrême droite

NEW YORK (Reuters) – Une alliance antiterroriste constituée par des géants du secteur technologique américain comme Facebook et Microsoft a déclaré lundi à Reuters avoir décidé d’étendre significativement le partage de données sur les contenus extrémistes pour lutter plus efficacement contre les suprémacistes blancs et les milices d’extrême droite.

Jusqu’à présent la base de données du Global Internet Forum to Counter Terrorism’s (GIFCT) se concentrait sur les vidéos et les images diffusées par des groupes reconnus comme terroristes par les Nations unies, comme l’Etat islamique, Al Qaïda ou les taliban.

Dans les prochains mois, les partages de données vont être étendus aux personnes qui partagent les « manifestes » des auteurs de violences suprémacistes et aux sites et documents partagés par des milices néonazies ou d’extrême droite, comme les Proud Boys qui se sont illustrés dans l’attaque du Capitole le 6 janvier par des partisans de Donald Trump.

Les membres du GIFCT, dont font également partie Twitter, YouTube, propriété d’Alphabet, Snapchat ou Instagram, propriété de Facebook, partagent entre elles les signatures numériques des documents qu’elles retirent de leur plateformes pour permettre aux autres sociétés de vérifier si un contenu similaire est présent sur leurs sites.

Si cette initiative, lancée en 2017 sous la pression des gouvernements européens et américain après les attentats de Paris et Bruxelles, permet de réduire la présence de contenus djihadistes en ligne, elle ne constitue qu’une réponse partielle au phénomène extrémiste sur Internet.

« Quiconque observe le paysage du terrorisme et de l’extrémisme ne peut que constater qu’il y a d’autres secteurs qui nécessitent une attention urgente », a déclaré à Reuters le directeur exécutif du GIFCT, Nicholas Rasmussen, en expliquant l’extension des partage des données aux mouvements d’extrême droite.

(Reportage Elizabeth Culliford, version française Tangi Salaün)

tagreuters.com2021binary_LYNXMPEH6P1E3-FILEDIMAGE

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter