Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Un foyer sur dix en zone euro détient des crypto-actifs, selon une étude BCE

FRANCFORT (Reuters) – Un foyer sur dix dans la zone euro a déjà acheté des crypto-actifs comme le bitcoin et les plus riches sont à peine plus enclins à le faire que les plus modestes, montre une étude de la Banque centrale européenne (BCE) publiée mardi.

Alors que le marché « crypto » traverse depuis plusieurs semaines de fortes turbulences, les autorités s’efforcent de mesurer l’impact potentiel de cette situation sur le pouvoir d’achat et la situation financière des ménages.

L’enquête de la BCE, qui a porté sur six pays de la zone euro (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie et Pays-Bas) montre que 10% des foyers interrogés détiennent un ou plusieurs cryptoactifs, une proportion qui va de 6% en France à 14% aux Pays-Bas.

Environ 37% des personnes concernées ont précisé détenir moins de 1.000 euros en « crypto », 29% entre 1.000 et 4.999 euros et 13% entre 5.000 et 9.999 euros, le reste affichant des avoirs de 10.000 euros ou plus.

Dans tous les pays, les 20% de personnes interrogées les plus riches sont plus enclines à détenir des cryptoactifs mais à l’opposé, la proportion de foyers en détenant est plus importante parmi les foyers à bas revenus que dans les catégories intermédiaires.

« En moyenne, les jeunes hommes adultes les plus diplômés sont plus enclins à investir dans des crypto-actifs dans les pays étudiés », précise la BCE.

La banque centrale met en garde depuis longtemps déjà sur le fait que ce type d’actifs n’est pas adapté à la majeure partie des investisseurs individuels. Dans l’étude publiée mardi, elle appelle les autorités de l’Union européenne à mettre en oeuvre « en urgence » de nouvelles règles sur les crypto-actifs « étant donné la rapidité de l’évolution des crypto et l’augmentation des risques ».

Les données publiées mardi le sont dans un article publié par la Revue de stabilité financière de la BCE. L’enquête sur les attentes des consommateurs, réalisée chaque mois depuis 2020 est encore au stade expérimental et ses résultats ne sont pas publiés en intégralité.

(Reportage Francesco Canepa, version française Marc Angrand, édité par Sophie Louet)

tagreuters.com2022binary_LYNXNPEI4N0G0-BASEIMAGE

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter