Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

La technologie publicitaire de Google visée par une plainte d’éditeurs européens

Les éditeurs européens ont porté plainte vendredi contre Google concernant son activité publicitaire en ligne, ce qui pourrait potentiellement renforcer l’enquête à ce sujet de la vice-présidente de la Commission européenne chargée de la concurrence.

Margrethe Vestager, qui a infligé à Google plus de 8 milliards d’euros d’amendes ces dernières années pour des pratiques anticoncurrentielles dans trois affaires, a lancé l’année dernière une enquête sur les activités de publicité numérique de Google.

Environ 16% des revenus du géant numérique proviennent de ses activités auprès d’éditeurs de presse, qui utilisent la technologie de Google pour vendre des annonces sur leurs sites internet et leurs applications.

La Commission européenne a ouvert une enquête en juin afin de déterminer si Google favorise ses propres services de technologie d’affichage publicitaire en ligne au détriment de ses rivaux, des annonceurs et des éditeurs en ligne.

L’organisation professionnelle des éditeurs, qui compte parmi ses membres Axel Springer, News UK, Conde Nast, Bonnier News et Editorial Prensa Iberica, a porté sa plainte devant la Commission européenne, estimant que Google exerce une mainmise sur les éditeurs de presse par le biais des technologies publicitaires.

« Il est grand temps que la Commission européenne impose à Google des mesures qui modifient réellement (…) son comportement », a déclaré Christian Van Thillo, président de l’organisation, dans un communiqué.

« Google a réussi à contrôler de bout en bout la chaîne de valeur de la technologie publicitaire, se vantant de détenir des parts de marché allant de 90 à 100% dans certains segments de cette chaîne », a-t-il ajouté.

Le groupe américain a réalisé 147 milliards de dollars de revenus grâce aux publicités en ligne en 2020, soit plus que toute autre entreprise dans le monde.

Google a déclaré qu’il s’engagerait de manière constructive avec la Commission.

(Version française Kate Entringer, édité par Sophie Louet)

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter