Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

La mission Crew-2 de la Nasa s’est envolée vers l’ISS

Une fusée SpaceX transportant un vaisseau Crew Dragon avec quatre astronautes à bord, dont le Français Thomas Pesquet, a décollé avec succès vendredi de Cap Canaveral, en Floride, pour une mission vers la Station spatiale internationale (ISS).

Cette mission « Crew-2 » de la Nasa est la deuxième effectuée par l’agence spatiale américaine vers l’ISS à l’aide d’une capsule Crew Dragon de la société fondée par Elon Musk.

La fusée s’est envolée du pas de tir 39A du centre spatial Kennedy à l’horaire prévu de 09h49 GMT. Les images ont été retransmises en direct à la télévision, via la chaîne NASA TV.

C’est la première fois qu’un équipage est propulsé vers l’ISS avec une fusée déjà utilisée.

Le voyage vers la station spatiale, qui tourne en orbite à quelque 400 km au-dessus de la Terre, dure environ 23 heures, l’arrivée de l’équipage étant attendue samedi.

Dix minutes après le décollage, une fois sortie de l’atmosphère, le deuxième étage de la fusée s’est détaché, propulsant la capsule pour un voyage à plus de 27.000 km par heure vers son point de destination.

Le premier étage de la fusée, quant à lui, est redescendu sur Terre et a atterri en toute sécurité sur une plate-forme flottante d’atterrissage dans l’Atlantique baptisée « Of Course I Still Love You ».

La mission « Crew-2 » est la deuxième effectuée par l’agence spatiale américaine à l’aide d’une capsule Crew Dragon depuis que les États-Unis ont recommencé à envoyer des astronautes dans l’espace depuis le sol américain l’année dernière, après avoir longtemps dépendu de la Russie, en raison de l’abandon de leur programme de navettes spatiales en 2011.

Il s’agit également du troisième vol habité lancé dans le cadre du partenariat public-privé entre la Nasa et SpaceX. Le premier vol était une mission d’essai aller-retour transportant seulement deux astronautes en orbite en mai dernier.

MISSION DE LONGUE DURÉE

Les quatre membres de l’équipe Crew 2 sont deux astronautes de la Nasa – le commandant de la mission, Shane Kimbrough, 53 ans, et la pilote Megan McArthur, 49 ans – ainsi que l’astronaute japonais Akihiko Hoshide, 52 ans, et le Français Thomas Pesquet, 43 ans, de l’Agence spatiale européenne.

Ce dernier, qui a déjà effectué une première mission à bord de l’ISS entre novembre 2016 et juin 2017, a confié s’attendre à un séjour « plus difficile », lundi lors d’une conférence de presse virtuelle de la Nasa, non pas tant sur le plan physique – « parce que j’ai l’impression d’être dans la meilleure forme de ma vie en ce moment », a-t-il dit – que sur le plan mental.

« La première fois, on part à l’aventure, on ne sait pas exactement ce qui va être difficile. La deuxième fois, on sait exactement à quoi on s’expose. Quand on a déjà couru un marathon, on sait que ça va faire mal », a expliqué l’ingénieur aéronautique français.

Thomas Pesquet et ses coéquipiers devraient passer environ six mois à bord de l’ISS pour mener des expériences scientifiques et de la maintenance avant de retourner sur Terre.

Les quatre membres de la mission Crew 1, qui ont rejoint l’ISS en novembre, doivent regagner la Terre le 28 avril.

La mission Crew 2 est la première dans l’histoire à recourir à une fusée déjà utilisée, le propulseur du premier étage étant le même que celui qui a mis la mission Crew 1 en orbite il y a cinq mois.

Les propulseurs réutilisables, conçus pour revenir sur Terre et atterrir en toute sécurité une fois séparés du reste de la fusée quelques minutes après le lancement, sont au coeur d’une stratégie de fusée réutilisable imaginé par SpaceX pour rendre les vols spatiaux moins onéreux.

(Steve Gorman à Los Angeles, version française Camille Raynaud, Jean-Stéphane Brosse et Claude Chendjou)

Agir avec nous

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous avons choisi de mettre les intérêts des lecteurs et leurs préoccupations au cœur de notre stratégie rédactionnelle.

De ce fait, notre ligne éditoriale est ouverte, nous parlons de tous les sujets, sans parti pris. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.


❤️Faites un don de 1 € pour le Journal Chrétien

Abonnez-vous à nos publications sur Instagram

Le Journal Chrétien publie quotidiennement des versets bibliques en images et des vidéos chrétiennes sur Instagram. Abonnez-vous à notre page ici.

Téléchargez nos applications chrétiennes

Grâce à vos dons, nous avons développé les applications du Journal Chrétien et de la plateforme d’étude biblique Bible.audio dont les frais d’hébergement et de fonctionnement  dépendent de votre générosité.

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.

Le Journal Chrétien est un média chrétien : 

– indépendant. Nous ne recevons aucune aide de l’Etat, nous n’appartenons pas un grand groupe ni à une église. De ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons est exempt d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.

– gratuit. le Journal Chrétien produit chaque jour des articles, enquêtes et reportages sur les enjeux religieux, économiques, politiques, environnementaux et sociaux qui intéressent un large public. Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde. Nous considérons que s’informer est un droit essentiel, nécessaire à la compréhension du monde et de ses enjeux. Ce droit ne doit pas être conditionné par les ressources financières de chacun.

– sans publicité Nous estimons que la publicité a tendance à distraire le lecteur et à favoriser la surconsommation. Le journal n’affiche donc strictement aucune publicité. Cela garantit l’absence de lien financier avec des entreprises, et renforce d’autant plus l’indépendance de la rédaction.

– diffusant des dépêches d’agences de presse. Le Journal Chrétien est le premier média protestant francophone à proposer des dépêches d’agences de presse telles que Reuters et Xinhua.

au service des églises. Le Journal Chrétien diffuse des informations fiables sur les églises et les chrétiens engagés dans un ministère quelconque (pasteurs, artistes chrétiens, etc.)

– offrant des ressources bibliques sur www.bible.audio. Bible.audio propose une vingtaine de traductions de la Bible, des dictionnaires, encyclopédies, lexiques et commentaires bibliques.

Soutenez bible.audio

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter