Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Des serveurs d’OVHcloud détruits après un incendie sur le site de Strasbourg

par Mathieu Rosemain

PARIS (Reuters) – Un important incendie dans la nuit de mardi à mercredi sur le site strasbourgeois d’OVHcloud a détruit des serveurs et provoqué l’arrêt forcé d’autres infrastructures du groupe, a déclaré mercredi son fondateur et président.

Le spécialiste de l’informatique dématérialisée, qui a lancé lundi une procédure en vue d’une éventuelle introduction en Bourse, s’est dit prêt à accompagner ses clients et à mettre en oeuvre des solutions pour pallier l’indisponibilité de son site strasbourgeois.

« Nous sommes actuellement en train d’évaluer l’impact de cet incident et communiquerons dès que possible avec la plus grande transparence sur l’avancée de nos analyses et la mise en œuvre de solutions », indique le groupe dans son communiqué.

« Le feu a détruit SBG2. Une partie de SBG1 est détruite. Les pompiers protègent SBG3. Pas d’impact sur SBG4 », écrit pour sa part sur Twitter le fondateur d’OVHcloud, Octave Klaba, en référence aux différents bâtiments abritant les serveurs informatiques.

« Nous n’avons pas accès au site. C’est pourquoi SBG1, SBG3, SBG4 ne seront pas redémarrés aujourd’hui », a-t-il ajouté.

Une centaine de pompiers ont été déployés avant que le feu ne soit circonscrit en début de matinée, a précisé la préfecture du Bas-Rhin et le fondateur d’OVH.

« L’objectif est de mettre en place un plan de redémarrage, au moins pour SBG3/SBG4, peut-être SBG1. Pour cela, nous devons également vérifier les salles réseau », a indiqué Octave Klaba.

Le centre de données de Strasbourg est l’un des 17 data-centers d’OVHcloud en France sur les 32 au total que compte le groupe dans le monde.

L’incendie pourrait avoir entraîné des perturbations chez certains clients. L’agence de relations publiques Caroline Charles Communication, qui compte parmi ses clients des groupes de mode et d’habillement comme Thom Browne et Fila, a déclaré ne plus pouvoir accéder à sa messagerie de courriel alors que se tient cette semaine la Fashion Week de Paris.

« Nous n’avons perdu aucune donnée, mais pour l’instant nous n’avons pas d’e-mails », a déclaré à Reuters Caroline Charles. Elle a cependant précisé que les données de la société étaient stockées sur un serveur dans un autre site.

OVHCloud abrite également des données du gouvernement ouvertes au public. Une porte-parole d’un bureau interministériel pour les services numériques a déclaré à Reuters que des équipes enquêtaient sur l’ampleur du sinistre. Le site internet data.gouv.fr a semblé brièvement en panne.

La société OVHcloud, créée en 1999, emploie 2.450 personnes et est le premier fournisseur de services dans le cloud basé en Europe. Elle est en concurrence avec Amazon Web Services, Microsoft Azure et Google Cloud, les trois géants américains qui dominent le marché.

OVHCloud a souvent été présenté par les responsables politiques français comme une alternative européenne aux géants américains du secteur mais le groupe peine à rivaliser avec eux en termes de part de marché et de moyens financiers.

(avec Matthieu Protard, version française Jean-Stéphane Brosse et Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

tagreuters.com2021binary_LYNXMPEH290DP-FILEDIMAGE

Pour un média chrétien gratuit et sans pubblicité, soutenez le Journal Chrétien dès 1€

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.

Le Journal Chrétien accorde une place importante à la Bible, un instrument efficace mis par Dieu dans les mains des croyants pour leur enseigne les comportements adaptés à la volonté divine. Voilà pourquoi nous proposons des études bibliques et une application de ressources bibliques.

Tous ces services ont un coût. Le Journal Chrétien ne peut pas poursuivre son travail d’information et d'évangélisation sans des dons réguliers. Votre soutien financier nous est donc précieux.

❤️Faire un don pour soutenir le Journal Chrétien 

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts en France à hauteur de 66%.

Soutenez la mission du Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité. Si vous appréciez nos publications, faites un don pour nous permettre de poursuivre notre mission.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter