Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Concurrence: La justice européenne annule une amende de 1,06 milliard d’euros contre Intel

Télécharger l'application du Journal Chrétien

Le Tribunal de l’Union européenne a annulé mercredi une amende de 1,06 milliard d’euros infligée par la Commission européenne au géant américain des puces Intel en 2009 pour avoir abusé de sa position dominante sur le marché mondial des processeurs, ce qui constitue un revers pour les autorités européennes de la concurrence.

Le bloc communautaire avait sanctionné le groupe pour avoir tenté de bloquer son rival Advanced Micro Devices en accordant des rabais aux équipementiers informatiques Dell, Hewlett-Packard Co, NEC et Lenovo, sous réserve qu’ils achètent auprès d’Intel la quasi-totalité de leurs processeurs x86.

Le Tribunal basé à Luxembourg, la deuxième plus haute juridiction européenne, a critiqué l’analyse réalisée par l’autorité européenne de la concurrence et annulé l’amende.

« L’analyse réalisée par la Commission est incomplète et ne permet pas d’établir à suffisance de droit que les rabais litigieux étaient capables ou susceptibles d’avoir des effets anticoncurrentiels », ont déclaré les juges.

Le tribunal annule ainsi dans son intégralité l’article de la décision attaquée infligeant à Intel une amende d’un montant de 1,06 milliard d’euros au titre de l’infraction constatée.

Le même tribunal avait confirmé en 2014 la décision de 2009 de la Commission, mais la Cour de justice de l’UE, la plus haute instance européenne, a annulé cet arrêt en 2017 et renvoyé l’affaire devant le Tribunal.

Les autorités de la concurrence ne voient pas généralement d’un bon oeil les rabais, notamment ceux offerts par les entreprises dominantes, car ils peuvent avoir des effets anticoncurrentiels.

Les entreprises affirment toutefois que les régulateurs doivent prouver que les réductions de prix ont de tels effets avant de les sanctionner.

Cette décision, qui devrait encourager Google, filiale d’Alphabet, à lutter contre trois lourdes amendes antitrust infligées par l’UE, peut encore faire l’objet d’un pourvoi devant la Cour de justice.

(Reportage Foo Yun Chee, version française Diana Mandiá)

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter