Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Dons

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Le vaccin Janssen soumis à révision dans l’UE en raison des craintes de thrombose

Les agences de sûreté de la santé ont indiqué vendredi qu’elles examinaient les informations signalant des cas rares de thromboses survenues chez quatre personnes ayant reçu le vaccin contre le COVID-19 développé par la compagnie Janssen, branche pharmaceutique du groupe Johnson & Johnson.

Dans un communiqué, l’Agence européenne du médicament (AEM) a déclaré que son comité de sécurité avait entamé un examen visant à évaluer les informations signalant des incidents thrombo-emboliques, survenus par la formation de caillots sanguins qui ont entraîné l’obstruction de vaisseaux sanguins chez des personnes ayant reçu le vaccin Janssen.

Sur les quatre cas graves rapportés de « caillots sanguins inhabituels présentant des faibles thrombocytes », trois sont survenus aux Etats-Unis, pays qui a entamé le déploiement de ce vaccin, tandis que le quatrième est survenu lors d’un essai clinique. Une personne est décédée en conséquence de l’un de ces incidents.

L’AEM a indiqué qu’il n’était pas clair actuellement s’il existe un lien entre l’inoculation de ce vaccin et les incidents signalés, et précisé que sa commission de sécurité des médicaments déciderait si des mesures réglementaires, telles qu’un changement d’étiquetage, s’imposent en conséquence.

Le vaccin en une seule dose de la marque Janssen n’est actuellement administré qu’aux Etats-Unis, dans le cadre d’une autorisation d’urgence. Dans l’Union européenne, il a reçu l’agrément en mars, mais son déploiement n’a pas encore débuté dans aucun Etat membre.

L’AEM a également indiqué avoir étendu son investigation sur le vaccin AstraZeneca suite au signalement d’un cas d’hémorragie.

Elle a également fait savoir vendredi qu’elle enquêtait sur la possibilité d’un lien entre l’injection du vaccin AstraZeneca et cinq cas de syndrome de fuite capillaire signalés chez des patients ayant reçu ce vaccin. Ce syndrome, caractérisé par des fuites de sang des plus petits vaisseaux sanguins dans les muscles et les cavités corporelles, se manifeste par des symptômes de gonflement et de chute de tension artérielle.

Plus tôt cette semaine, l’AEM a confirmé la possibilité d’un lien entre le vaccin AstraZeneca et l’apparition de caillots sanguins.

Pour un média chrétien gratuit et sans pubblicité, soutenez le Journal Chrétien dès 1€

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.

Le Journal Chrétien accorde une place importante à la Bible, un instrument efficace mis par Dieu dans les mains des croyants pour leur enseigne les comportements adaptés à la volonté divine. Voilà pourquoi nous proposons des études bibliques et une application de ressources bibliques.

Tous ces services ont un coût. Le Journal Chrétien ne peut pas poursuivre son travail d’information et d'évangélisation sans des dons réguliers. Votre soutien financier nous est donc précieux.

❤️Faire un don pour soutenir le Journal Chrétien 

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts en France à hauteur de 66%.

Soutenez la mission du Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité. Si vous appréciez nos publications, faites un don pour nous permettre de poursuivre notre mission.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter