Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

La levée des brevets de vaccins secondaire par rapport aux dons de doses, dit Macron

(Reuters) – Emmanuel Macron s’est dit vendredi ouvert à un débat sur la levée des brevets sur les vaccins anti-COVID tout en jugeant cette question secondaire par rapport aux entraves, en particulier des pays anglo-saxons, à la distribution des doses à travers le monde.

« Je suis ouvert sur ce sujet et je l’ai déjà dit, mais il ne faut jamais oublier que nous, les Européens, nous nous battons pour que le vaccin soit un bien public mondial depuis maintenant un an et je suis heureux qu’on nous suive », a dit le président français à son arrivée au sommet social européen à Porto, deux jours après la proposition de son homologue américain Joe Biden de lever les brevets sur les vaccins anti-COVID.

Emmanuel Macron a ajouté que les problèmes d’accès aux vaccins dans le monde ne constituaient « pas vraiment un sujet de propriété intellectuelle », les brevets étant inutiles pour des « laboratoires qui ne savent pas produire » et « ne produiront pas demain » s’ils ne sont pas accompagnés de transferts de technologie.

« Le premier sujet pour la solidarité vaccinale, c’est le don de doses », a-t-il insisté.

« On a commencé à donner des doses il y a plusieurs semaines et donc le don de doses, c’est la clé », a dit le président français en référence aux Européens.

« Deuxième pilier de cette solidarité pour que le vaccin circule, c’est de ne pas bloquer les ingrédients et les vaccins eux-mêmes. Aujourd’hui, les Anglo-Saxons bloquent beaucoup de ces ingrédients et des vaccins. Aujourd’hui, 100% des vaccins produits aux Etats-Unis d’Amérique vont pour le marché américain. En Europe, sur à peu près 110 millions produits à date, nous avons exporté 45 et conservé 65. Nous sommes les plus généreux au monde aujourd’hui », a-t-il affirmé.

Emmanuel Macron a en outre jugé qu’une levée des brevets ne devait pas « tuer la rémunération de l’innovation ».

(John Chalmers; version française Bertrand Boucey)

tagreuters.com2021binary_LYNXMPEH460T9-FILEDIMAGE

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter