Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Covid-19: Macron appelle les États-Unis à lever les interdictions à l’export sur les vaccins

Télécharger l'application du Journal Chrétien

PORTO (Reuters) – Emmanuel Macron a appelé samedi les Etats-Unis à lever les interdictions à l’export sur les vaccins contre le COVID-19 et leurs ingrédients, jugeant une telle mesure prioritaire par rapport à une levée des brevets défendue par son homologue américain Joe Biden.

Disant son refus d’être entraîné dans de « faux débats », le président français a répété que cette levée des restrictions aux exportations, les transferts de technologie pour permettre la fabrication des vaccins partout dans le monde et les dons de doses garantiraient plus rapidement un accès plus vaste aux vaccins, notamment dans les pays pauvres, qu’une levée des brevets.

Alors que la proposition de Joe Biden a été largement saluée comme un geste de solidarité internationale, Emmanuel Macron, qui s’exprimait à l’issue d’un sommet social européen à Porto, a affirmé que, contrairement aux Etats-Unis ou à la Grande-Bretagne, l’Union européenne avait exporté la moitié des doses de vaccins produites sur son territoire.

« Nous n’avons pas procédé comme les Américains, qui ont gardé pour eux-mêmes tout ce qu’ils ont produit », a dit le chef de l’Etat. « Nous avons été plus généreux que tous les autres réunis. (…) Si je compare l’Union européenne, les Britanniques, les Américains, nous sommes de loin ceux qui avons le plus exporté de doses produites sur notre continent. »

« La proposition qui est faite (sur les brevets-NDLR) est tout à fait pertinente pour les temps à venir mais elle ne répond pas aux problèmes que nous avons aujourd’hui. Ça on se trompe », a-t-il insisté.

« Nous devons donc travailler à ce que ce vaccin soit un bien public mondial (…) et donc j’appelle très clairement les Etats-Unis d’Amérique à mettre fin aux interdictions à l’export non seulement de vaccins mais de composants de ces vaccins qui empêchent la production », a dit Emmanuel Macron, citant l’exemple du laboratoire allemand CureVac qui, selon lui, affirme ne pas pouvoir produire en raison de composants bloqués aux Etats-Unis.

« La clé pour produire plus vite des vaccins pour tous les pays pauvres ou à revenus intermédiaires, c’est de produire plus. Lever les interdictions à l’export (…) sur les ingrédients et les vaccins. »

(Rédaction de Reuters, avec Bertrand Boucey à Paris)

tagreuters.com2021binary_LYNXMPEH47042-FILEDIMAGE

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter