Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Sur l’île grecque de Lesbos, le pape dénonce l’exploitation politique de la crise migratoire

Le pape François a dénoncé dimanche lors d’un déplacement sur l’île grecque de Lesbos, point d’entrée pour l’Europe de nombreux exilés, l’exploitation de la crise migratoire à des fins politiques.

Cette visite sur l’île égéenne, située à quelques encablures de la Turquie, est la deuxième du souverain pontife après elle de 2016 quand il avait ramené avec lui une douzaine de réfugiés syriens.

Il s’est rendu dimanche sur le cap de Mytilène qui abrite environ 2.300 personnes et où il a déploré une situation qui a « peu évolué » en cinq ans.

La mer Méditerranée, théâtre de la mort de milliers de candidats à l’exil, demeure un « sinistre cimetière sans tombe », a dit François.

« Je suis là pour voir vos visages, pour vous regarder dans les yeux. Des yeux remplis de peur et d’attente, des yeux qui ont vu la violence et la pauvreté, des yeux embués par trop de larmes. », a dit le Saint-Père à l’entrée du camp de réfugiés.

« Il est facile de mener l’opinion publique en diffusant la peur de l’autre », a-t-il lancé avant de demander : « pourquoi, au contraire, ne pas parler avec la même vigueur de l’exploitation des pauvres, des guerres oubliées et souvent largement financées, des accords économiques conclus aux dépens des populations, des manoeuvres secrètes pour le trafic et le commerce des armes en provoquant leur prolifération. »

A son entrée dans le camp de Mytilène, un ancien champ de tir de l’armée grecque, le pape a salué et serré les mains de dizaines de migrants réunis autour de lui.

Assis dans une grande tente, dos à la mer, le pape a écouté le témoignage de Christian Tango Mukaya, un réfugié d’une trentaine d’années originaire de la République démocratique du Congo et qui vit sur le camp avec deux de ses enfants depuis un an.

Entouré par des murs de béton, par des fils barbelés et par la mer, Mytilène a remplacé le camp de Moria, incendié l’année dernière.

S’écartant du discours qu’il avait préparé, le pape François a déploré les propos de certains dirigeants européens qui veulent piocher dans les fonds communs pour construire un mur hérissé de fils barbelés pour éloigner les migrants, en écho au déclarations du Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki.

Confronté à une crise migratoire à sa frontière orientale, orchestrée par le régime biélorusse selon les dirigeants européennes, Mateusz Morawiecki a demandé à l’Europe de contribuer financièrement à la construction d’un mur à la frontière biélorusse.

Le déplacement du pape François sur l’île de Lesbos intervenait à l’avant-dernier jours de son voyage apostolique à Chypre et en Grèce. et

(Avec Karolina Tagaris; version française Nicolas Delame)

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter