Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Ukraine: Deux soldats russes capturés plaident coupable de crime de guerre

par Pavel Polityuk

KYIV (Reuters) – Deux soldats russes capturés ont plaidé coupable jeudi de crime de guerre pour le bombardement d’une ville de l’est de l’Ukraine dans le deuxième procès de ce type organisé par les autorités ukrainiennes.

Devant le tribunal de Kotelevska, dans le centre de l’Ukraine, les représentants du parquet ont requis des peines de 12 ans de prison pour Alexandre Bobikine et Alexandre Ivanov pour violation des lois de la guerre.

L’avocat des accusés a réclamé la clémence des juges en affirmant que les deux soldats russes n’avaient fait qu’obéir aux ordres et avaient exprimé leurs regrets.

Alexandre Bobikine et Alexandre Ivanov, placé dans un box vitré, ont reconnu leur appartenance à une unité d’artillerie à l’origine de tirs contre la région ukrainienne de Kharkiv depuis celle de Belgorod en Russie. Ce bombardement a détruit un établissement éducatif dans la ville de Derhachi, selon l’accusation.

Les deux soldats ont été capturés après avoir franchi la frontière et alors qu’ils continuaient à bombarder des cibles, a dit le parquet.

« Je suis complètement coupable des crimes dont je suis accusé. Nous avons tiré de Russie contre l’Ukraine », a dit Alexandre Bobikine à la cour, dont les débats étaient retransmis en direct.

Réclamant de ne pas être condamné à la peine maximale, Alexandre Ivanov a pour sa part déclaré: « Je me repends et sollicite une peine réduite. »

Le jugement est attendu le 31 mai.

Un soldat russe a été condamné lundi à la prison à perpétuité pour avoir tué un civil non armé, à l’issue du premier procès pour crime de guerre organisé en Ukraine depuis le début de l’offensive lancée par la Russie le 24 février.

La Russie dément prendre les civils pour cible dans le cadre de son « opération militaire spéciale ».

De nombreux autres procès de ce type devraient avoir lieu aussi bien en Ukraine qu’en Russie, qui a aussi fait prisonniers des soldats ukrainiens.

(Reportage , rédigé par , version française Bertrand Boucey, édité par)

tagreuters.com2022binary_LYNXNPEI4P0DK-BASEIMAGE

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter