Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Liban: Le ministre de la Justice dit soutenir le juge chargé d’enquêter sur l’explosion de 2020

Télécharger l'application du Journal Chrétien

Le ministre libanais de la Justice Henry Khoury a apporté samedi son soutien à Tarek Bitar, le juge chargé de l’enquête sur l’explosion du port de Beyrouth en août 2020, affirmant qu’il avait le droit de convoquer toute personne qu’il souhaitait, selon la télévision Al Jadeed.

Les tensions autour de l’enquête sur l’explosion meurtrière dans le port de Beyrouth ont donné lieu jeudi aux pires violences dans la capitale libanaise depuis plus de dix ans, six chiites ayant été abattus lors d’une manifestation au cours d’une journée ravivant le souvenir de la guerre civile de 1975-1990.

Des échanges de coups de feu ont été entendus pendant plusieurs heures, provoquant des mouvements de panique à Tayouneh, là même où passait l’ancienne ligne de front entre quartiers chiites et chrétiens lors de la guerre civile dont le Hezbollah et les Forces libanaises (FL) furent deux acteurs majeurs.

Ces incidents, qui ont aussi fait des dizaines de blessés, illustrent l’escalade de la crise autour de l’enquête sur l’explosion dans le port le 4 août 2020, ayant fait plus de 200 morts et ravagé des pans entiers de Beyrouth, alors même que le gouvernement tente de lutter contre l’une des pires crises économiques de l’histoire du pays.

« Je soutiens l’enquêteur », aurait déclaré Henry Khoury.

Des sources judiciaires ont déclaré plus tôt dans la journée de samedi que le Conseil supérieur de la magistrature libanaise rencontrerait Tarek Bitar mardi pour l’entendre sur le déroulement de l’enquête.

Le ministre de la Justice a ajouté qu’il n’avait pas le pouvoir de remplacer Tarek Bitar et qu’il ne subissait aucune pression pour le faire.

De son côté, Gebran Bassil, le dirigeant du Courant patriotique libre, a dit lors d’un discours que l’enquête ne devait pas être arrêtée.

« Le Courant patriotique libre est pour la poursuite de l’enquête, la révélation de la vérité et traduire les responsables devant la justice », a-t-il déclaré.

(Reportage Omar Fahmy, version française Matthieu Protard)

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter