Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

La Douma russe pourrait demander à Poutine de reconnaître l’indépendance du Donbass

Télécharger l'application du Journal Chrétien

MOSCOU (Reuters) – La Douma, la chambre basse du Parlement russe, va débattre la semaine prochaine d’une proposition visant à demander au président Vladimir Poutine de reconnaître l’indépendance des deux régions sécessionnistes de l’est de l’Ukraine, a déclaré vendredi son président.

Viatcheslav Volodine a fait cette annonce à quelques heures de discussions entre le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken à Genève sur la situation en Ukraine.

Interrogé à ce sujet, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a dit juger préférable d’éviter des initiatives qui accentuent les tensions et suggéré d’éviter la tentation des « coups politiques » dans le contexte actuel.

La Russie a pourtant fait monter les enchères depuis qu’elle a formulé une série de « propositions » visant selon elle à garantir sa propre sécurité, dont l’arrêt de l’expansion de l’Otan vers l’Est et en particulier en Ukraine – demande catégoriquement rejetée par les Occidentaux.

Après la chute du président pro-russe Viktor Ianoukovitch, la Russie a annexé la péninsule ukrainienne de Crimée en 2014 et soutenu militairement les séparatistes russophones du Donbass, qui ont proclamé les « républiques » de Donetsk et Louhansk et refusent de revenir dans le giron de Kiev.

La reconnaissance formelle de l’indépendance de ces deux régions ukrainiennes est une des mesures de rétorsion que Vladimir Poutine pourrait décider si l’issue des négociations avec les Occidentaux ne satisfait pas Moscou.

Dans un communiqué diffusé sur Telegram, le président de la Douma promet de donner suite à la proposition déposée par onze députés, dont le chef du parti communiste Guennadi Ziouganov, qui demande au président russe de reconnaître l’indépendance des républiques de Donetsk et Louhansk pour protéger leurs habitants des menaces extérieures.

Moscou a délivré plus de 600.000 passeports russes aux habitants de ces régions du Donbass depuis 2014.

« Nous voyons que le président (ukrainien) Zelenski ignore les accords (de paix) de Minsk. L’Otan veut occuper l’Ukraine. L’un et l’autre peuvent conduire à une tragédie. Nous ne pouvons pas la laisser se produire », justifie Viatcheslav Volodine.

Les dirigeants occidentaux ont répété à de nombreuses reprises que la question de l’adhésion de l’Ukraine à l’Otan ne se posait pas à court terme, tout en refusant d’exclure par principe cette initiative.

(Reportage de Andrew Osborn, version française Tangi Salaün, édité par Blandine Hénault et Sophie Louet)

tagreuters.com2022binary_LYNXMPEI0K0ES-FILEDIMAGE

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter