Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Grande-Bretagne: Boris Johnson s’accroche au pouvoir malgré les départs en cascade

LONDRES (Reuters) – Boris Johnson a juré mercredi que son gouvernement ne plierait pas en dépit de démissions en cascade au sein de l’exécutif face aux scandales qui minent Downing Street depuis des mois.

Le Premier ministre britannique a dû encaisser depuis mardi soir le départ fracassant de ses ministres des Finances et de la Santé, Rishi Sunak et Sajid Javid. Une vingtaine d’autres ministres délégués et secrétaires d’Etat ont suivi mercredi les pas de ces deux poids lourds du gouvernement en démissionnant.

Boris Johnson est affaibli par la série de scandales ayant éclaboussé son administration – dont celui du « Partygate », des fêtes clandestines organisées à Downing Street pendant les confinements du début de la pandémie de COVID-19 – et cette série de démissions accentue sa fragilité politique, alors que la fronde progressait déjà au sein de son Parti conservateur, inquiet de voir s’effriter son assise électorale.

Le Premier ministre a obtenu début juin la confiance des députés tories mais 41% d’entre eux se sont prononcés pour son départ. Les règles internes au Parti ne prévoient désormais pas de nouveau vote de confiance avant un an, mais elles pourraient être modifiées dès mercredi soir par le Comité 1922, chargé de les fixer.

Evoquant le contexte d’une économie britannique fragilisée et du retour de la guerre en Europe avec l’agression russe en Ukraine, Boris Johnson a déclaré devant la Chambre des communes, lors de la séance de questions hebdomadaires au gouvernement, que « c’est exactement le moment dans lequel on attend d’un gouvernement qu’il continue son travail, qu’il n’abandonne pas (…) et qu’il se concentre sur ce qui compte pour les citoyens de ce pays ».

« TROP, C’EST TROP »

Mais le chef du gouvernement a dû essuyer des critiques émanant des propres rangs de son parti. Trois élus conservateurs lui ont ainsi demandé s’il comptait démissionner, d’autres se sont efforcés de ne pas rire lorsque le chef de file du Parti travailliste, Keir Starmer, a comparé le gouvernement à la « charge de la brigade légère ».

La critique la plus virulente est venue de Sajid Javid qui, relégué dans les hauteurs de la salle de séance de la Chambre depuis son départ du gouvernement, a détaillé les scandales et bévues qui ont marqué la gouvernance de Boris Johnson depuis son arrivée à Downing Street en 2019, à l’issue d’un triomphe dans les urnes.

« A un certain stade, nous devons en conclure que trop, c’est trop. Je pense que cet instant est arrivé », a martelé l’ex-ministre de la Santé devant un Parlement silencieux et un Boris Johnson au visage impassible.

Plusieurs ministres ont évoqué de mauvais arbitrages de Boris Johnson ou son incapacité à dire la vérité comme motifs de leur démission.

Dans son courrier de démission publié sur Twitter, le secrétaire d’Etat chargé des Services financiers, John Glen, évoque ainsi son « absence totale de confiance » à l’égard de la politique menée par Boris Johnson pour diriger le pays.

De son côté, la secrétaire d’Etat chargée de l’Accueil des réfugiés afghans, Victoria Atkins, dénonce l' »effondrement » de valeurs telles que « l’intégrité, la décence, le respect et le professionnalisme » sous le mandat du Premier ministre, dans son courrier de démission publié sur Instagram.

Le secrétaire d’Etat à l’Enfance et aux Familles, Will Quince, qui a également publié sa lettre de démission sur Twitter, explique quant à lui n’avoir pas eu d’autre choix après avoir répété « de bonne foi » à la presse des éléments fournis par les services du Premier ministre au sujet d’une nomination litigieuse et qui se sont par la suite avérés « inexacts ».

La sous-secrétaire d’Etat à l’Agro-Innovation et à l’Adaptation climatique, Jo Churchill, a de son côté souligné que le pays et le parti conservateur « méritaient mieux ».

Boris Johnson a, par ailleurs, limogé le ministre d’Etat Michael Gove, qui, selon des médias, lui avait dit qu’il lui fallait démissionner.

(Reportage William James et Elizabeth Piper ; version française Myriam Rivet, Jean-Stéphane Brosse et Camille Raynaud, édité par Nicolas Delame et Sophie Louet)

tagreuters.com2022binary_LYNXMPEI650J3-BASEIMAGE

Soutenez le Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un média indépendant, financé par les dons de ses lecteurs. Si vous souhaitez nous aider et participer à notre développement, vous pouvez le faire en faisant un don défiscalisé.

Quatre bonnes raisons de soutenir le Journal Chrétien

Il existe quatre bonnes raisons de sauter le pas :

Raison 1 : un maillon indispensable dans le paysage médiatique

Le Journal Chrétien est un média d’espérance qui passe l’information au tamis de l’Évangile. Il parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps. Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Raison 2 : un financement indépendant

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique francophone : totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre et sans publicité. Il ne perçoit ni subvention publique, ni soutien privé d’une multinationale ou d’une église, ce qui lui permet de fournir une information libre de tout conflit d’intérêt.

Les ressources du Journal Chrétien sont entièrement privées et reposent exclusivement sur la générosité des chrétiens qui comprennent que le développement d’un tel média est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Évangile.

Raison 3 : une activité pluridisciplinaire

La Journal Chrétien finance des projets dans plusieurs domaines susceptibles d’intéresser les chrétiens. Voici quelques-uns des projets développés par l’équipe du Journal Chrétien :

– Un réseau social chrétien. Chretiens.net est le premier réseau social des chrétiens évangéliques. Son principe est identique à celui de Facebook. L’utilisateur dispose d’un compte, ajoute d’autres personnes comme amis, peut poster des textes, des photos et des vidéos, navigue sur un fil d’actualité pour voir les nouvelles de ses amis, peut créer des pages et des groupes ou encore dialoguer en direct.

– Une plateforme d’étude bibliqueBible audio est un site de ressources bibliques destiné aux pays en développement, où les chrétiens pauvres ont difficilement accès à la Bible. Il y a une vingtaine de traductions bibliques en plusieurs langues, trois commentaires verset par verset de la Bible, quatre dictionnaires bibliques, deux lexiques grec-français et hébreu-français, une concordance biblique, un atlas biblique interactif, un comparateur des versions de la Bible. Il est édité par le Journal Chrétien, service de presse en ligne ayant pour but de porter un regard chrétien sur la société où nous vivons.

– Un projet de chaîne chrétienneChrétiens TV est une chaîne de télévision chrétienne évangélique en cours de développement et qui s’adresse non seulement aux chrétiens et aux responsables d’églises, mais à toute personne qui cherche un sens à sa vie. La chaîne étant à ses débuts, sa diffusion se fait uniquement par Internet (Youtube, Facebook, Twitter, Instagram, etc.  Son slogan : « Le média du Corps de Christ. »

– Deux applications chrétiennes. Nous avons développé deux applications chrétiennes qui sont d’une grande bénédiction pour de nombreux chrétiens.

Bible.audio est une application proposant des bibles audio (français+ anglais), un atlas biblique interactif, la bible interlinéaire, une concordance de la Bible, un comparateur de traductions de la Bible, des commentaires de la Bible verset par verset, des lexiques grec/ français et hébreu/ français avec audio, des dictionnaires bibliques, etc. Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

Le Journal Chrétien est une application chrétienne qui développe un regard chrétien sur l’actualité et sur la société où nous vivons. Elle œuvre pour éclairer les consciences en vue d’une société juste et fraternelle. Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

Raison 4 : un engagement intelligent

Le Journal Chrétien est un média reconnu par la Commission paritaire des publications et agences de presse du Ministère de la Culture et permet la défiscalisation.

Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. 

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Toute l’équipe du Journal Chrétien vous remercie pour votre soutien et votre confiance.

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Tagschrétiens, chrétien, bible, bible audio, Dieu, Jésus, Jésus-Christ, évangélique, évangéliques, église, église évangélique, protestants, église protestante

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Recevez un message biblique par jour