Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Fusillade d’Uvalde: Rassemblement devant la convention de la NRA au Texas

par Arathy Somasekhar

HOUSTON (Reuters) – Des manifestants tenant des pancartes et des croix arborant des photos des victimes de la fusillade survenue cette semaine dans une école primaire du Texas, ont convergé vendredi devant la convention annuelle de la National Rifle Association, le lobby des armes à feu, à Houston.

Environ 500 manifestants, dont certains criaient « NRA dégage ! » et « Honte à toi, ça pourrait être tes enfants ! » ont défié les milliers de membres du plus grand lobby des armes à feu du pays qui se pressaient dans le centre de conférence.

La fusillade mortelle de 19 élèves et de deux enseignants d’Uvalde, au Texas, par un tireur de 18 ans équipé d’un fusil d’assaut semi-automatique de type AR-15, devrait limiter la participation à la première convention de la NRA depuis trois ans.

Uvalde se trouve à environ 450 km à l’ouest de Houston.

L’ancien président républicain Donald Trump et le sénateur Ted Cruz, un républicain du Texas, doivent prononcer des discours vendredi après-midi. Deux autres orateurs républicains, le gouverneur du Texas Greg Abbott et le vice-gouverneur Dan Patrick, ont renoncé à s’exprimer en personne.

Greg Abbott prévoit de prononcer un discours préenregistré et se rendra à Uvalde plus tard dans la journée. Dan Patrick a déclaré pour sa part qu’il ne souhaitait pas infliger « une douleur ou un chagrin supplémentaire aux familles et à toutes les personnes qui souffrent à Uvalde. »

Dans le parc des expositions du centre de convention, les participants pouvaient manipuler des fusils, des armes de poing, des fusils de chasse et d’assaut dans des dizaines de stands, et s’attarder aux stands de munitions de Sierra Bullets et d’autres entreprises.

Tim Hickey, un vétéran du corps des Marines qui participait à l’événement, a rejeté les critiques. « Ces gens sont des marionnettes et des moutons pour les médias. Ils ne font changer personne d’avis », a-t-il déclaré.

À l’extérieur du bâtiment, Melinda Hamilton, 60 ans, fondatrice de l’association Mothers of Murdered Angels basée à Fort Worth, Texas, et qui a perdu sa fille et son petit-fils en raison de la violence armée, a organisé une veillée dans un parc situé en face de la convention.

« Ils doivent changer les lois et nous devons nous battre pour changer ces lois. Cela n’a aucun sens qu’un jeune de 18 ans puisse acheter une arme », a-t-elle déclaré, faisant référence à l’âge des tireurs d’Uvalde et de Buffalo, dans l’État de New York.

Johnny Mata, militant de Houston, a appelé la NRA à interrompre la convention et à organiser une cérémonie d’hommage aux victimes.

« Ils ont l’audace de ne pas annuler par respect pour ces familles », a déclaré Johnny Mata, qui représentait le groupe de défense Greater Houston Coalition for Justice. La NRA devrait « cesser de participer à l’assassinat d’enfants dans les écoles américaines ».

La décision de la NRA de maintenir son plus grand rassemblement annuel s’inscrit dans une stratégie constante depuis plusieurs décennies visant à résister aux pressions en faveur du contrôle des armes à feu, qui remonte à la fusillade de la Columbine High School, au Colorado, en 1999.

Cette convention, qui se déroule tout le week-end, est la première rencontre annuelle de ce groupe de cinq millions de membres après son annulation à deux reprises en raison de la pandémie de COVID-19.

(Reportage Arathy Somasekhar et Callaghan O’Hare; rédigé par Gary McWilliams, édité par Jean-Michel Bélot)

tagreuters.com2022binary_LYNXNPEI4Q0V3-BASEIMAGE

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter