Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Exercices militaires sino-russes alors que Biden était au Japon

par Nobuhiro Kubo, Michael Martina et Hyonhee Shin

(Reuters) – Les armées de l’air russe et chinoise ont mené une patrouille conjointe en Extrême-Orient, a annoncé mardi le ministère russe de la Défense, alors que le président des Etats-Unis Joe Biden achevait une visite en Asie marquée par des déclarations sur Taïwan qui ont profondément agacé Pékin.

Des bombardiers stratégiques russes Tu-95 et chinois Xian H-6 ont volé pendant 13 heures au-dessus des mers de Chine et du Japon, a précisé le ministère russe dans un communiqué.

Le ministre japonais de la Défense, Nobuo Kishi, a qualifié cet exercice conjoint de « provocation », tandis qu’un responsable américain a estimé qu’il démontrait l’étendue de la coopération militaire sino-russe.

Le Japon a envoyé des avions de chasse à la rencontre des appareils russes et chinois alors qu’ils approchaient de l’espace aérien japonais pendant que se déroulait à Tokyo une réunion du « Quad », l’alliance réunissant les Etats-Unis, le Japon, l’Australie et l’Inde, a précisé Nobuo Kishi.

C’est la quatrième fois depuis le mois de novembre qu’un tel incident se produit, a-t-il ajouté.

La Corée du Sud a aussi fait décoller des avions de chasse pour escorter les appareils chinois et russes.

A Pékin, le ministère de la Défense a confirmé avoir mené une patrouille au-dessus de la mer du Japon, la mer de Chine orientale et le Pacifique occidental dans le cadre d’un exercice militaire annuel avec la Russie.

Selon un responsable américain, il s’agissait du premier exercice conjoint entre les deux pays depuis l’invasion de l’Ukraine le 24 février, et Pékin a voulu ainsi démontrer son soutien à Moscou alors que Joe Biden s’est dit prêt à utiliser la force pour défendre Taïwan contre une éventuelle attaque chinoise.

(Reportage de Nobuhiro Kubo et Satoshi Sugiyama à Tokyo, Michael Martina à Washington, Hyonhee Shin et Josh Smith à Seoul, version française Tangi Salaün, édité par Sophie Louet)

tagreuters.com2022binary_LYNXNPEI4N0NY-BASEIMAGE

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter