Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Otan: La Turquie lève son veto à l’adhésion de la Finlande et de la Suède

Je fais un don

La Turquie, membre de l’Otan, a levé mardi son opposition à l’adhésion de la Finlande et de la Suède après que les trois pays sont convenus de protéger leur sécurité mutuelle, mettant fin à un feuilleton de plusieurs semaines qui a mis à l’épreuve l’unité des pays de l’Alliance sur fond de guerre en Ukraine.

Cette avancée majeure vers un élargissement de l’Otan a été obtenue à l’issue de quatre heures de discussions en amont de l’ouverture formelle, dans la soirée, du sommet de trois jours de l’Alliance à Madrid.

Elle permet aux 30 membres de l’Otan d’éviter une impasse embarrassante alors qu’ils cherchent à afficher lors du sommet leur unité et leur détermination face à la Russie, laquelle est désormais considérée comme une menace sécuritaire directe plutôt que comme un éventuel adversaire.

La Finlande et la Suède vont pouvoir déposer formellement leurs demandes d’adhésion à l’Otan en vue de bénéficier de la protection de celle-ci, confirmant ce qui s’apparente au plus important virage sécuritaire en Europe depuis des décennies, alors que les deux pays nordiques étaient de longue date restés neutres.

Dans un communiqué, le président finlandais Sauli Niinisto a annoncé la signature d’un mémorandum trilatéral « qui confirme que la Turquie va (…) soutenir l’invitation de la Finlande et de la Suède à devenir des membres de l’Otan ».

« Ces mesures concrètes vers notre accession à l’Otan seront convenues par les alliés de l’Otan au cours des deux prochains jours, mais la décision est désormais imminente », a-t-il ajouté.

L’accord trilatéral a été confirmé dans des communiqués distincts par le secrétaire général de l’Alliance, Jens Stoltenberg, et par la présidence turque à l’issue de discussions entre Stoltenberg, le président turc Recep Tayyip Erdogan, son homologue finlandais Sauli Niinisto et la Première ministre suédoise Magdalena Andersson.

UNE ALLIANCE « GALVANISÉE »

Via Twitter, le président américain Joe Biden et le Premier ministre britannique Boris Johnson ont décrit cette annonce comme une manière idéale de lancer le sommet de l’Otan. Le premier nommé a évoqué une « mesure cruciale vers une invitation à l’Otan de la Finlande et de la Suède, ce qui va renforcer notre Alliance et notre sécurité collective ».

Jens Stoltenberg a indiqué que les dirigeants des pays de l’Otan allaient désormais inviter formellement la Finlande et la Suède à les rejoindre. « La porte est ouverte. L’entrée de la Finlande et de la Suède dans l’Otan va avoir lieu », a-t-il dit aux journalistes.

Toutefois, même avec une invitation formelle, il appartient aux parlements des 30 pays membres de ratifier la décision de leurs dirigeants respectifs – un processus qui pourrait s’étaler sur un an.

Les principales exigences de la Turquie, qui a pris par surprise fin mai ses alliés de l’Otan, concernaient la fin des soutiens finlandais et suédois à des groupes kurdes considérés comme terroristes par Ankara, ainsi que la levée d’un embargo sur la vente de certaines armes.

D’après Jens Stoltenberg, l’accord trilatéral prévoit que Stockholm intensifie ses efforts pour les demandes d’extradition formulées par Ankara et que la Suède et la Finlande mettent en oeuvre des mesures plus strictes face aux combattants kurdes.

Il stipule aussi que les deux pays nordiques vont lever des restrictions sur les ventes d’armes à la Turquie, a indiqué le secrétaire général de l’Otan.

Un haut représentant américain a déclaré sous couvert d’anonymat que Joe Biden avait joué un rôle discret en coulisses dans les négociations entre la Turquie, la Finlande et la Suède.

Le chef de la Maison blanche, qui doit s’entretenir avec Recep Tayyip Erdogan en marge du sommet madrilène, n’a pas évoqué directement la question de l’adhésion de la Finlande et de la Suède lorsqu’il s’est exprimé plus tôt dans la journée.

En amont du dîner avec ses pairs de l’Otan, Joe Biden avait toutefois souligné devant les journalistes l’unité de l’Alliance, déclarant que celle-ci était « plus galvanisée qu’elle ne l’a jamais été ».

(Reportage Humeyra Pamuk et Anne Kauranen, avec Andrea Shalal, Tuvan Gumrukcu à Ankara, Ali Kucukgocmen et Daren Butler à Istanbul, Simon Johnson à Stockholm, John Irish en Allemagne, Steve Holland à Washington; version française Jean Terzian)

Soutenez le Journal Chrétien

Je fais un don

Le Journal Chrétien est un média indépendant, financé par les dons de ses lecteurs. Si vous souhaitez nous aider et participer à notre développement, vous pouvez le faire en faisant un don défiscalisé.

Quatre bonnes raisons de soutenir le Journal Chrétien

Il existe quatre bonnes raisons de sauter le pas :

Raison 1 : un maillon indispensable dans le paysage médiatique

Le Journal Chrétien est un média d’espérance qui passe l’information au tamis de l’Évangile. Il parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps. Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Raison 2 : un financement indépendant

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique francophone : totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre et sans publicité. Il ne perçoit ni subvention publique, ni soutien privé d’une multinationale ou d’une église, ce qui lui permet de fournir une information libre de tout conflit d’intérêt.

Les ressources du Journal Chrétien sont entièrement privées et reposent exclusivement sur la générosité des chrétiens qui comprennent que le développement d’un tel média est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Évangile.

Raison 3 : une activité pluridisciplinaire

La Journal Chrétien finance des projets dans plusieurs domaines susceptibles d’intéresser les chrétiens. Voici quelques-uns des projets développés par l’équipe du Journal Chrétien :

– Un réseau social chrétien. Chretiens.net est le premier réseau social des chrétiens évangéliques. Son principe est identique à celui de Facebook. L’utilisateur dispose d’un compte, ajoute d’autres personnes comme amis, peut poster des textes, des photos et des vidéos, navigue sur un fil d’actualité pour voir les nouvelles de ses amis, peut créer des pages et des groupes ou encore dialoguer en direct.

– Une plateforme d’étude bibliqueBible audio est un site de ressources bibliques destiné aux pays en développement, où les chrétiens pauvres ont difficilement accès à la Bible. Il y a une vingtaine de traductions bibliques en plusieurs langues, trois commentaires verset par verset de la Bible, quatre dictionnaires bibliques, deux lexiques grec-français et hébreu-français, une concordance biblique, un atlas biblique interactif, un comparateur des versions de la Bible. Il est édité par le Journal Chrétien, service de presse en ligne ayant pour but de porter un regard chrétien sur la société où nous vivons.

– Un projet de chaîne chrétienneChrétiens TV est une chaîne de télévision chrétienne évangélique en cours de développement et qui s’adresse non seulement aux chrétiens et aux responsables d’églises, mais à toute personne qui cherche un sens à sa vie. La chaîne étant à ses débuts, sa diffusion se fait uniquement par Internet (Youtube, Facebook, Twitter, Instagram, etc.  Son slogan : « Le média du Corps de Christ. »

– Deux applications chrétiennes. Nous avons développé deux applications chrétiennes qui sont d’une grande bénédiction pour de nombreux chrétiens.

Bible.audio est une application proposant des bibles audio (français+ anglais), un atlas biblique interactif, la bible interlinéaire, une concordance de la Bible, un comparateur de traductions de la Bible, des commentaires de la Bible verset par verset, des lexiques grec/ français et hébreu/ français avec audio, des dictionnaires bibliques, etc. Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

Le Journal Chrétien est une application chrétienne qui développe un regard chrétien sur l’actualité et sur la société où nous vivons. Elle œuvre pour éclairer les consciences en vue d’une société juste et fraternelle. Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

Raison 4 : un engagement intelligent

Le Journal Chrétien est un média reconnu par la Commission paritaire des publications et agences de presse du Ministère de la Culture et permet la défiscalisation.

Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. 

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Toute l’équipe du Journal Chrétien vous remercie pour votre soutien et votre confiance.

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Tagschrétiens, chrétien, bible, bible audio, Dieu, Jésus, Jésus-Christ, évangélique, évangéliques, église, église évangélique, protestants, église protestante

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Recevez un message biblique par jour