Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Russie: Amaigri mais combatif, Navalny comparaît devant un tribunal de Moscou

par Polina Nikolskaya et Anton Zverev

MOSCOU (Reuters) – L’opposant russe Alexeï Navalny est apparu jeudi amaigri et visiblement épuisé, mais combatif, alors qu’il comparaissait par vidéo interposée à une audience lors de laquelle il a une nouvelle fois dénoncé le système judiciaire de son pays.

Lors de cette première apparition depuis qu’il a cessé le 23 avril une grève de la faim de trois semaines, Alexeï Navalny, crâne rasé, a précisé qu’il avait été conduit aux bains afin d’être « présentable ». Il a défait son uniforme de prisonnier, révélant un tee-shirt cachant à peine son torse amaigri.

« Je me suis regardé dans le miroir. Evidemment, je suis juste un squelette effrayant », a-t-il déclaré en ajoutant qu’il pesait désormais 72 kilogrammes, soit son poids de lycéen.

Alexeï Navalny, 44 ans, qui comparaissait en appel, a réfuté les accusations selon lesquelles il avait insulté un ancien combattant de la Seconde Guerre mondiale et est reparti à l’attaque contre Vladimir Poutine et le système judiciaire russe.

« Je veux dire à la cour que votre roi est nu », a dit Alexeï Navalny en faisant référence au président russe. « Des millions de gens sont déjà en train de le crier, parce que c’est une évidence (…) sa couronne est (…) en train de tomber. »

Il a également réitéré ses accusations de corruption, que le Kremlin dément. « Votre roi nu et voleur veut continuer à régner jusqu’au bout (…). Encore dix ans à venir, une nouvelle décennie volée à venir. »

Le tribunal de Moscou a fixé au 17 mai la date d’une nouvelle audience pour l’opposant, revenu en Russie au début de l’année après avoir été soigné pendant cinq mois en Allemagne des conséquences d’un empoisonnement qu’il impute aux services secrets de Moscou.

Après des semaines d’intenses pressions politiques, l’opposant et ses proches ont annoncé ce jeudi le démantèlement de son réseau de bureaux politiques régionaux que la justice russe songe à qualifier « d’extrémiste ».

Une telle qualification donnerait aux autorités les fondements juridiques dont elles ont besoin pour condamner les militants du mouvement de Navalny à des peines de prison et pour geler leurs comptes bancaires.

« Maintenir en l’état le travail du réseau de Navalny est impossible, cela aboutirait immédiatement à des condamnations pénales pour ceux qui travaillent dans ces bureaux, ceux qui collaborent avec eux et ceux qui les aident », a déclaré Leonid Volkov, un des plus proches alliés de l’opposant, dans une vidéo diffusée sur Youtube.

Désormais, les bureaux en question s’efforceront de poursuivre leurs activités indépendamment les uns des autres.

(version française Nicolas Delame et Myriam Rivet, édité par Jean-Stéphane Brosse)

tagreuters.com2021binary_LYNXMPEH3S0JP-FILEDIMAGE

Agir avec nous

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous avons choisi de mettre les intérêts des lecteurs et leurs préoccupations au cœur de notre stratégie rédactionnelle.

De ce fait, notre ligne éditoriale est ouverte, nous parlons de tous les sujets, sans parti pris. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.


❤️Faites un don de 1 € pour le Journal Chrétien

Abonnez-vous à nos publications sur Instagram

Le Journal Chrétien publie quotidiennement des versets bibliques en images et des vidéos chrétiennes sur Instagram. Abonnez-vous à notre page ici.

Téléchargez nos applications chrétiennes

Grâce à vos dons, nous avons développé les applications du Journal Chrétien et de la plateforme d’étude biblique Bible.audio dont les frais d’hébergement et de fonctionnement  dépendent de votre générosité.

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.

Le Journal Chrétien est un média chrétien : 

– indépendant. Nous ne recevons aucune aide de l’Etat, nous n’appartenons pas un grand groupe ni à une église. De ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons est exempt d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.

– gratuit. le Journal Chrétien produit chaque jour des articles, enquêtes et reportages sur les enjeux religieux, économiques, politiques, environnementaux et sociaux qui intéressent un large public. Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde. Nous considérons que s’informer est un droit essentiel, nécessaire à la compréhension du monde et de ses enjeux. Ce droit ne doit pas être conditionné par les ressources financières de chacun.

– sans publicité Nous estimons que la publicité a tendance à distraire le lecteur et à favoriser la surconsommation. Le journal n’affiche donc strictement aucune publicité. Cela garantit l’absence de lien financier avec des entreprises, et renforce d’autant plus l’indépendance de la rédaction.

– diffusant des dépêches d’agences de presse. Le Journal Chrétien est le premier média protestant francophone à proposer des dépêches d’agences de presse telles que Reuters et Xinhua.

au service des églises. Le Journal Chrétien diffuse des informations fiables sur les églises et les chrétiens engagés dans un ministère quelconque (pasteurs, artistes chrétiens, etc.)

– offrant des ressources bibliques sur www.bible.audio. Bible.audio propose une vingtaine de traductions de la Bible, des dictionnaires, encyclopédies, lexiques et commentaires bibliques.

Soutenez bible.audio

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter