Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Israël: Bousculade meurtrière lors d’un pèlerinage ultra-orthodoxe

par Rami Amichay

MONT MERON, Israël (Reuters) – Au moins 45 personnes sont mortes dans la nuit de jeudi à vendredi dans une bousculade lors d’un pèlerinage ultra-orthodoxe dans le nord d’Israël, qualifiée d' »énorme désastre » par le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Plus de 100 personnes ont également été blessées dans la cohue, survenue alors que des dizaines de milliers de personnes étaient réunies sur le Mont Méron, dans le nord d’Israël, autour du tombeau de Rabbi Shimon Bar Yochaï, un talmudiste du IIe siècle.

Ce pèlerinage annuel sur le deuxième site sacré le plus fréquenté du judaïsme a lieu à l’occasion des célébrations de Lag Baomer, marquées par une nuit de prières, de chants mystiques et de danse.

Les circonstances du déclenchement de cette bousculade meurtrière lors de l’un des premiers grands rassemblements autorisés dans le pays depuis le début de l’épidémie de COVID-19 restent à préciser et le ministre de la Justice a déclaré que les enquêteurs rechercheraient d’éventuels manquements de la police.

Selon des témoins, des personnes ont été écrasées ou piétinées dans un passage très étroit particulièrement bondé, passant inaperçues jusqu’à ce que des appels à la dispersion soient lancés via des haut-parleurs.

« Les gens s’entassaient les uns sur les autres. J’ai vu des gens mourir devant mes yeux », a témoigné un blessé.

Les services de secours ont précisé que des enfants figuraient parmi les victimes et ils ont expliqué que la bousculade était survenue dans la partie du site réservée aux hommes.

Au coeur de la nuit, des hélicoptères ont été mobilisés pour transférer les blessés vers des hôpitaux, tandis que les équipes de recherche et de sauvetage s’affairaient et que la police faisait évacuer le site.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui s’est rendu sur place, a appelé sur Twitter ses compatriotes à prier pour les victimes de ce qu’il a qualifié d' »énorme désastre » et déclaré une journée de deuil national, dimanche.

Les festivités au Mont Méron avaient été interdites l’année dernière en raison du confinement décrété face à la crise sanitaire, mais Israël, qui a déjà vacciné plus de la moitié de sa population, a désormais allégé de nombreuses restrictions.

En dépit des appels à maintenir la distanciation physique, une foule compacte s’est pressée cette année sur les pentes du Mont Méron.

Un porte-parole de la police a souligné que la capacité globale du site était comparable à celle des années précédentes mais que des emplacements avaient été délimités pour les feux de camp dans le cadre des mesures de prévention liées à l’épidémie de COVID-19.

Selon des médias israéliens, cela aurait pu contribuer à faire apparaître des goulets d’étranglement inattendus dans la circulation des piétons sur le site.

Sur place, des pèlerins se sont demandé comment la situation avait pu échapper aussi rapidement à tout contrôle, même si les inquiétudes autour de la sécurité de cet événement existent déjà depuis plusieurs années.

(Avec Stephen Farrell ; version française Myriam Rivet, édité par Bertrand Boucey)

tagreuters.com2021binary_LYNXMPEH3T06Y-FILEDIMAGE

tagreuters.com2021binary_LYNXMPEH3T0NC-FILEDIMAGE

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter