Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Début des festivités marquant les 70 ans de règne d’Elizabeth II

Une reine Elizabeth II souriante a donné samedi le coup d’envoi des festivités marquant le 70e anniversaire de son accession au trône par une rencontre avec des membres de communautés locales invités dans sa résidence de Sandringham, dans l’est de l’Angleterre.

Dimanche marquera le jubilé de platine de la reine, une première pour un monarque britannique qui sera plus amplement célébrée début juin, période anniversaire du couronnement de la reine, le 2 juin 1953 à l’Abbaye de Westminster.

Elizabeth, 95 ans, est devenue reine de Grande-Bretagne et de plus d’une douzaine de pays comme le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande à la mort de son père, le roi George VI, le 6 février 1952, alors qu’elle se trouvait en voyage au Kenya.

Parmi les invités de Sandringham figurent Angela Wood qui, alors étudiante en cuisine, a contribué à créer en 1953 le « Coronation Chicken », un plat à base de curry et de mayonnaise inventé en l’honneur de la jeune reine, que la monarque déguste encore aujourd’hui.

Toujours selon le palais de Buckingham, la reine a également découpé un gâteau préparé par un voisin et écouté un morceau intitulé « Félicitations » interprété par un orchestre.

Habituée des cérémonies officielles jusqu’à 90 ans passés, Elizabeth II a été rarement vue en public depuis son hospitalisation d’une nuit en octobre pour une raison inconnue, qui a précédé une période de repos sur les conseils de ses médecins.

La reine est veuve depuis le 9 avril 2021, date de la mort du prince Philip.

Elizabeth n’était pas destinée à devenir reine à sa naissance. L’abdication de son oncle Edward VIII, qui voulait épouser une Américaine divorcée, Wallis Simpson, l’a conduite sur le trône dans les pas de son père.

En 2015, elle a battu le record du règne le plus long alors détenu par son aïeule la reine Victoria.

(Reportage Andy Bruce ; version française Elizabeth Pineau)

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter