Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Covid-19 : Une femme contaminée un mois avant le premier cas au Royaume-Uni

Télécharger l'application du Journal Chrétien

Tombée malade le 6 janvier, Susannah Ford, une Britannique a, selon un test effectué en mai, contracté le nouveau coronavirus. Sa contamination serait intervenue près d’un mois avant le premier cas confirmé de Covid-19 au Royaume-Uni le 29 janvier dernier.

Selon les faits dont cette directrice artistique de 53 ans se rappelle, elle serait tombée malade deux jours après son retour de vacances familiales avec son mari et ses deux filles dans la station d’hiver d’Obergurgl, en Autriche.

Seule personne de sa famille à être tombée malade, elle n’a pas fait le lien entre sa maladie et le COVID-19, jusqu’à ce qu’elle lise les informations sur la maladie des semaines plus tard et que les symptômes associés commencent à apparaître.

« C’était comme la mort« , a-t-elle confié au Sunday Times.

« J’ai eu des douleurs terribles dans chaque muscle et articulation pendant cinq jours et j’étais trop vaseuse pour assister au prix Eliot de poésie ».

Un test d’anticorps subi fin mai a montré qu’elle avait été infectée par le coronavirus. Mais elle ne peut pas être totalement sûre d’avoir contracté le virus début janvier.

« Nous ne sommes pas allés dans des clubs ou des discothèques, nous avons mangé à l’hôtel tous les soirs et nous sommes ensuite allés au lit en toute sécurité », a-t-elle déclaré. « Mais je suppose que quand vous êtes au ski, vous touchez beaucoup de choses : les bâtons de ski, les boutons de l’ascenseur… ».

Bien qu’il soit impossible de préciser le moment où elle a été infectée, Susannah Ford a noté qu’elle n’avait pas été malade depuis et n’avait pas été en contact avec des personnes atteintes du virus non plus.

Le Royaume-Uni a enregistré un total de 295.828 cas confirmés de COVID-19, et le nombre de décès a atteint 41.747 à 06h33 GMT dimanche, selon le Centre pour la science et l’ingénierie des systèmes (CSSE) de l’Université Johns Hopkins.

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter