Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Inquiétudes des personnes ayant déjà reçu une dose du vaccin d’AstraZeneca

Télécharger l'application du Journal Chrétien

Afin d’apaiser les inquiétudes des personnes ayant déjà reçu une dose du vaccin contre le COVID-19 d’AstraZeneca, le Premier ministre portugais Antonio Costa a précisé mardi que la décision du Portugal de suspendre les injections relevait d’un simple « principe de précaution ».

« Les gens doivent bien comprendre que ces suspensions ne sont que provisoires. L’Organisation mondiale de la santé est en train d’examiner les données disponibles, et l’Agence européenne des médicaments rendra un avis à la fin de la semaine », a-t-il déclaré.

S’adressant aux journalistes, M. Costa a rappelé qu’il avait lui-même reçu la première injection du vaccin d’AstraZeneca, et qu’il « attendait avec impatience la deuxième injection » prévue pour le mois de mai.

« Toutes les preuves scientifiques montrent que le vaccin (d’AstraZeneca) est un vaccin sûr et efficace. A tous ceux qui ont pris la première dose du vaccin : je vous demande de rester calmes et confiants », a indiqué le chef du gouvernement portugais.

« J’espère qu’à la fin de la semaine, tout sera réglé, et que nous pourrons reprendre comme prévu notre programme de vaccination », a-t-il conclu.

La Direction générale de la santé du Portugal (DGS) a décidé lundi de suspendre l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca, rejoignant le nombre croissant de pays ayant pris la même décision après des problèmes de caillots sanguins.

Selon les dernières données de la DGS, le Portugal a vacciné 1.163.873 personnes contre le COVID-19, dont 824.313 ont reçu la première dose seulement, et 339.560 les deux doses.

Le pays a enregistré 384 nouveaux cas de COVID-19 et 13 décès supplémentaires au cours des dernières 24 heures, portant le total national à 814.897 infections et 16.707 décès depuis le début de la pandémie.

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter