Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Espagne: Alberto Nuñez Feijoo élu à la tête du Parti populaire

Télécharger l'application du Journal Chrétien

Le Parti populaire (PP) espagnol a élu samedi à sa tête Alberto Nuñez Feijoo, qui aura pour principale mission de regagner une partie du terrain perdu ces dernières années face à l’extrême droite et de restaurer son statut de principale force d’opposition du royaume.

Feijoo, qui a réuni sur son nom 98,35% des voix lors du congrès du parti conservateur réuni à Séville, était le seul candidat déclaré après la démission de Pablo Casado, emporté par un scandale interne.

Pablo Casado avait été accusé par Isabel Diaz Ayuso, la cheffe de file du parti pour la région de Madrid, d’avoir ordonné en secret de réunir des preuves de son implication dans un dossier de corruption présumée lié à un contrat de masques de protection pendant la crise du COVID-19.

Le PP a vu ces dernières années une partie de son électorat se tourner vers de nouveaux partis nés après la crise financière dans les années 2010, comme Vox, devenu en huit ans la troisième force du Parlement.

Alberto Nuñez Feijoo a dirigé pendant 13 ans la communauté autonome de Galice, dans le nord-ouest du pays, et remporté à quatre reprises consécutives les élections régionales sans céder un seul siège à l’extrême droite.

« Merci de m’avoir choisi comme président du PP. Ce qui est vraiment important maintenant, c’est de continuer ensemble pour que les Espagnols nous choisissent pour l’avenir », a-t-il dit lors du congrès du parti réuni samedi à Séville.

Le PP n’a obtenu que cinq millions de voix lors des dernières élections législatives, en novembre 2019, contre 10,9 millions en 2011, tandis que Vox en récoltait près de 3,6 millions. Les prochaines législatives doivent avoir lieu fin 2023.

Alberto Nuñez Feijoo devra notamment trancher la question des alliances entre le PP et Vox, comme celle qui leur permet de partager le pouvoir régional en Castille-et-Leon alors que certains responsables du PP appellent à mettre fin à ce type d’accords.

(Reportage Belén Carreño, avec Graham Keeley; version française Marc Angrand)

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter