Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Suppression des mesures contre la Covid-19 en Belgique

La suppression des mesures contre la COVID-19 annoncée lors du dernier Comité de concertation du 11 février entre en application ce 18 février. Autrement dit, la Belgique passe le baromètre du coronavirus au code orange.
Le secteur de l’hôtellerie peut reprendre ses heures d’ouverture normales, et les boîtes de nuit peuvent rouvrir. Tous les événements publics intérieurs et extérieurs sont également autorisés. Le télétravail ne sera plus obligatoire mais restera recommandé.
Le Comité de concertation a approuvé ces nouvelles règles le 11 février, ce qui signifie que les règles précédentes, telles que l’heure de fermeture imposée pour les bars, les restaurants et les magasins seront supprimées.
Un plafond de 200 personnes sera autorisé pour les activités intérieures et extérieures, mais certaines activités intérieures pourraient être plafonnées à 70 % de leur capacité totale en fonction de la qualité de l’air et du caractère dynamique de l’activité.
Parmi les autres mesures, les magasins de nuit resteront ouverts jusqu’à l’heure de fermeture habituelle.
Les masques seront complètement levés à partir du 19 février pour les enfants de moins de 12 ans.
Les voyageurs à destination de la Belgique ne sont plus soumis aux restrictions basées sur le code couleur du pays d’origine. Les résidents non belges devront présenter une preuve de vaccination, un test PCR ou un test antigénique rapide négatif.
Les principaux indicateurs de la pandémie de COVID-19 en Belgique sont toujours en baisse, selon les chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano mis à jour vendredi.
Entre le 8 et le 14 février, le nombre quotidien moyen de nouveaux cas a chuté de 44 % pour atteindre 12.931, et le nombre de patients actuellement hospitalisés en raison du coronavirus est tombé à 3.253, dont 350 en soins intensifs. Le nombre d’admissions à l’hôpital entre le 11 et le 17 février était de 246,1, poursuivant ainsi sa courbe descendante.
La Belgique a enregistré à ce jour 3.484.518 contaminations et 29.886 décès depuis le début de l’épidémie.

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter