Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Allemagne: SPD, FDP et Verts scellent un accord de coalition

Télécharger l'application du Journal Chrétien

Le chef de file du Parti social-démocrate (SPD) allemand, Olaf Scholz, a déclaré mercredi qu’un accord avait été trouvé avec les Verts et les libéraux démocrates du FDP pour former un nouveau gouvernement de coalition qui tournera la page de l’ère de la chancelière Angela Merkel.

Selon l’accord de coalition, épais de 177 pages et conclu après deux mois de tractations, les trois partis comptent moderniser la première économie européenne en augmentant les investissements publics dans les technologies vertes et le numérique tout en revenant à des limites strictes en matière de dette publique à compter de 2023.

Cet accord installera au pouvoir la première coalition fédérale allemande entre les sociaux-démocrates du SPD, les libéraux démocrates du FDP et les Verts, et mettra fin au règne du parti conservateur et d’Angela Merkel après 16 années passées au pouvoir.

La coalition – surnommée « feu tricolore » en référence aux couleurs respectives des trois partis – dispose d’une majorité au Bundestag et espère que le gouvernement sera investi début décembre une fois que les trois partis auront ratifié l’accord.

Cette coalition va aussi ouvrir une nouvelle ère pour les relations de l’Allemagne avec l’Europe et le reste du monde.

Lors d’une conférence de presse à Berlin, Olaf Scholz, qui doit devenir le prochain chancelier, a souligné que les partenariats avec la France et les Etats-Unis étaient les piliers de la diplomatie allemande.

« Aujourd’hui, la (coalition, ndlr) ‘feu tricolore’ est indispensable lorsqu’il s’agit de réglementer les choses de manière claire, de fournir la bonne orientation et de veiller à ce que tout le monde avance en toute sécurité et sans heurts », a déclaré Olaf Scholz lors de la conférence de presse en présence des leaders du FDP et des Verts.

« Mon ambition en tant que chancelier est que cette alliance ‘feu tricolore’ joue un rôle novateur pour l’Allemagne. »

Le prochain gouvernement souhaite aussi que l’Allemagne ait au moins 15 millions de véhicules électriques en circulation d’ici 2030 dans le cadre de sa feuille de route vers la neutralité climatique.

Angel Merkel laisse au prochain gouvernement de nombreux dossiers et chantiers à gérer. La chancelière a aidé l’Allemagne et l’Europe à traverser de multiples crises et a incarné la démocratie libérale face à la montée de l’autoritarisme à travers le monde.

Ses détracteurs estiment toutefois qu’elle a géré les problèmes plutôt que de les résoudre et qu’elle laisse à son successeur des décisions difficiles à prendre sur de nombreux fronts.

La nouvelle coalition dispose d’une majorité au Bundestag et espère que le gouvernement sera investi début décembre une fois que les trois partis auront ratifié l’accord.

Elle va devoir affronter plusieurs défis immédiats comme la flambée de nouvelles contaminations au COVID-19, les conséquences du Brexit et la crise migratoire avec la Biélorussie.

Alors que la campagne pour les élections législatives a surtout porté sur des sujets de politique intérieure, l’accord de coalition a aussi insisté sur les priorités du nouveau gouvernement en matière de politique étrangère.

Les trois partis se sont mis d’accord pour renforcer l’union économique et monétaire de l’Union européenne et ont indiqué qu’ils étaient ouverts à une réforme de la fiscalité au sein de l’Union.

Ils ont aussi convenu de maintenir l’Allemagne dans l’accord de partage nucléaire, volet de la stratégie de dissuasion nucléaire de l’Otan.

(Reportage Holger Hansen, Markus Wacket, Thomas Escritt, Sabine Siebold, Markus Wacket et Christian Kraemer, version française Khadija Adda-Rezig et Matthieu Protard, édité par Jean-Michel Bélot)

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter