Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Joe Biden ordonne des frappes ciblées dans l’est de la Syrie

Le président américain Joe Biden a ordonné jeudi des frappes aériennes dans l’est de la Syrie contre des installations appartenant selon le Pentagone à des milices soutenues par l’Iran, en réponse à de récentes attaques à la roquette contre des intérêts américains en Irak.

Ces raids ont fait au moins 17 morts, ont rapporté des sources locales et une source médicale. Selon une source proche d’une milice pro-iranienne, au moins un combattant a été tué et quatre autres ont été blessés.

« Sur ordre du président Joe Biden, l’armée américaine a mené des frappes aériennes contre une structure utilisée par des milices soutenues par l’Iran dans l’est de la Syrie », a déclaré le porte-parole du Pentagone, John Kirby, dans un communiqué.

La télévision d’Etat syrienne, citant un reporter à Daïr az Zour, a confirmé vendredi matin que plusieurs zones de l’est du pays avaient été visées aux premières heures par des raids américains.

Plusieurs bâtiments ont été détruits près d’un poste frontière utilisé par plusieurs milices soutenues par l’Iran, dont Kataib Hezbollah et Kataib Sayyid al Chouhada, selon le Pentagone.

Kataib Hezbollah, tout comme l’Iran, ont démenti toute implication dans les récentes attaques à la roquette contre des cibles américaines en Irak.

Ces tirs ont été revendiqués par des groupuscules peu connus que des responsables irakiens et occidentaux soupçonnent de servir de paravents à des milices établies comme Kataib Hezbollah.

Ces frappes calibrées ont été décidées pour indiquer que les Etats-Unis souhaitaient punir les milices sans pour autant provoquer une escalade de la situation militaire, a expliqué un représentant officiel américain, s’exprimant sous le sceau de l’anonymat.

Plusieurs options ont été présentées à Joe Biden, qui a choisi la moins susceptible d’enflammer la situation, a-t-il dit.

Le choix de n’avoir frappé qu’en Syrie et pas en Irak laisse au gouvernement irakien la possibilité de mener à bien son enquête sur l’une de ces attaques contre des cibles américaines qui a fait un mort et plusieurs blessés à Erbil le 15 février.

(Idrees Ali et Phil Stewart; version française Camille Raynaud et Jean-Stéphane Brosse, édité par Blandine Hénault)

Pour un média chrétien gratuit et sans pubblicité, soutenez le Journal Chrétien dès 1€

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.

Le Journal Chrétien accorde une place importante à la Bible, un instrument efficace mis par Dieu dans les mains des croyants pour leur enseigne les comportements adaptés à la volonté divine. Voilà pourquoi nous proposons des études bibliques et une application de ressources bibliques.

Tous ces services ont un coût. Le Journal Chrétien ne peut pas poursuivre son travail d’information et d'évangélisation sans des dons réguliers. Votre soutien financier nous est donc précieux.

❤️Faire un don pour soutenir le Journal Chrétien 

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts en France à hauteur de 66%.

Soutenez la mission du Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité. Si vous appréciez nos publications, faites un don pour nous permettre de poursuivre notre mission.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter